CLIMAT : les évènements survenus en 2015 ont été intensifiés par le réchauffement climatique

Une étude internationale publiée ce 15 décembre souligne que certains des évènements climatiques extrêmes comme les vagues de chaleur en Europe, en Asie et en Australie, les incendies en Alaska ou encore les inondations en Floride ayant sévit en 2015 ont été exacerbés par le réchauffement de la planète.

climwarn
Bien que les investigations n’aient en revanche pas détecté le lien avec des évènements climatiques comme un retard de la saison de pluie au Nigeria ou les fortes précipitations responsable d’inondations en Inde, ce cinquième rapport consacré à l’étude de l’influence du réchauffement climatique établit le lien entre les émissions de gaz à effet de serre d’origine anthropique et les phénomènes météorologiques extrêmes.
Les scientifiques ont déterminé que le changement climatique a probablement contribué à l’intensité record des typhons dans le nord-ouest du pacifique, ainsi qu’au record d’ensoleillement en hiver au Royaume-Uni en 2014 et 2015. A cela s’ajoute la propagation et la durée sans précèdent des incendies de forêts en Alaska, où près de 2,1 millions d’hectares sont partis en fumée en 2015.

Pendant que ce rapport sur 2015 qui a été l’année la plus chaude depuis le début des relevés des températures continue encore à émouvoir, 2016 est en passe de lui ravir ce record car elle a été extrêmement chaude. Les climatologues pensent que la fréquence et l’intensité de ces phénomènes météorologiques extrêmes vont probablement s’accentuer avec la poursuite du réchauffement de la planète, qui accélère la fonte des glaciers et de la banquise arctique.Ce qui occasionnera inéluctablement la montée du niveau des océans.

Lire aussi  Afrique du Nord : la FAO alerte sur une pénurie d’eau

Thierry-paul KALONJI

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *