RDC : la FAO présente les résultats du pré-inventaire forestier

L’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), a organisé ce mardi 24 janvier un atelier national de présentation des résultats du pré-inventaire forestier, de l’analyse du changement du couvert forestier 2000-2014 et de la forêt méthodologique pour la construction du niveau d’émission de référence des forêts.

Cet atelier avait pour objectif d’informer les différents partenaires du ministère de l’environnement et développement durable de l’avancement des travaux appuyés par le programmes ONU- REDD en RDC en matière de système national de surveillance des forêts (SNSF) et de construction du Niveau des émissions de référence pour les forêts (NERF).

Les participants à cet atelier, ont échangé sur les orientations futures pour la mise en place et l’opérationnalisation du SNSF. Selon le Représentant de la FAO en RDC, Alexis Bontes, les résultats présentés à ce jour sont le fruit de multiples efforts déployés pour les travaux, énumérés ci-haut, qui ont été accomplis depuis 2015. «Nous souhaitons que cette dynamique continue dans le cadre du défi qui nous attend pour la finalisation et l’opérationnalisation du système national de surveillance des forêts programmée dans le cadre de l’accord entre la RDC et le CAFI. L’objectif de ce système national de surveillance des forêts ne sera pas seulement forestier ni orienté vers les aspects de comptabilité carbone mais il pourra également être utilisé par la suite comme outil de prise de décision au regard des informations qu’il contiendra dont celles sur les aspects floristiques, fauniques, socio-économiques, touchant tous les acteurs dont les femmes mais aussi sur les aspects politiques comme le suivi de la mise en œuvre des politiques forestière, agricoles et minières », a-t-il martelé.

Lire aussi  Conservation : Un garde de parc tué par un hippopotame dans les Virunga

Le Secrétaire Général du Ministère de l’Environnement et Développement durable, Léonard Muamba Kanda a réitéré l’engagement de son ministère dans ce processus et encouragé tous les partenaires de continuer à accompagner la RDC jusqu’à la finalisation de son système de surveillance des forêts. « Les activités de ces deux pilier (Inventaire forestier national et le Système de surveillance des terres par satellite) ont un intérêt particulier dans la mesure où elles facilitent l’estimation des stocks de carbone forestier et des changements d’utilisation de terre », a-t-il précisé.

Notons par ailleurs que le Ministère de l’Environnement et Développement durable avec le soutien de la FAO, a mis en place depuis 2012 un système national de surveillance des forêts traitant l’ensemble des besoins du pays en matière de surveillance et de mesure de notification et vérification des activités REDD+. Ce système permet au pays de rendre compte à la convention sur la performance des politiques et mesures relatives à ce processus.

Fanny MENGA

Be Sociable, Share!

Une réflexion sur « RDC : la FAO présente les résultats du pré-inventaire forestier »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *