Climat : après l’Egypte, le Gabon prend la tête du Comité des chefs d’Etats et de gouvernements sur le changement climatique

Les travaux du 28ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etats et de gouvernements de l’Union africaine (UA) tenue à Addis-Abeba (Ethiopie), le 31 janvier 2017, ont été couronnés par la désignation du Gabon comme pays devant assurer la présidence du Comité des Chefs d’Etats et de gouvernements sur le changement climatique (CAHOSCC) pour une durée de 2 ans.


Le Comité des Chefs d’Etats et de gouvernements sur le changement climatique est un dispositif de coordination permettant d’assurer la liaison entre les instances politiques et techniques. Il aide à cibler les questions essentielles pour l’Afrique et à rehausser la visibilité de l’Afrique dans les négociations lors des conférences des parties sur le changement climatique.

Le Président gabonais, Ali Bongo Ondimba a remercié ses paires pour confiance faite à la République du Gabon de coordonner cette institution. Le Chef de l’Etat gabonais entend poursuivre l’œuvre de son processeur, l’égyptien Abdel Fattah A-Sissi. « Avec votre soutien, nous allons ouvrir des nouveaux chantiers dans ce domaine essentiel pour notre avenir », a-t-il précisé.

Notons par ailleurs que cette cession historique de la Conférence des chefs d’Etats et de gouvernements de l’Union africaine avait pour thème principal : « Tirez pleinement parti du dividende démographique en investissant dans la jeunesse ».

Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!
Lire aussi  JME2019 : Queue entre les pattes, l’homme célèbre l’environnement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *