Conservation : WWF lance les directives de formation des éco-gardes sur terrain

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) a lancé ce vendredi 09 février, le premier volet des ressources révolutionnaires pour améliorer les conditions et la formation sur terrain des éco-gardes. « De nouvelles directives dans la formation des éco-gardes sur terrain pourraient sauver la vie de ceux qui sont en première ligne dans la lutte contre le braconnage », est le premier guide de ce type et une ressource qui pourrait sauver la vie des personnes et de la faune peut – on lire dans le communiqué publié par WWF.

Ces directives aideront les gestionnaires des parcs, les organismes de conservation, les ministères gouvernementaux et d’autres personnes compétentes dans la conception des programmes de formation des éco-gardes pour la lutte anti-braconnage en fonction de leurs besoins, précise ce communiqué.

Ces normes élevées aideront à s’assurer que les manuels de formation anti-braconnage peuvent introduire adéquatement auprès des éco-gardes les concepts et les spécificités de l’application de la loi, du suivi, du travail d’équipe, de la conservation, des premiers soins et des procédures judiciaires.

La formation de base des éco-gardes est la partie la plus importante de leur développement. Elle les prépare pour les circonstances réelles qu’ils rencontreront dans leurs tâches quotidiennes lorsqu’ils seront employés comme éco-gardes. Pour Wayne Lotter de PAMS Foundation, il est essentiel que les éco-gardes aient des compétences et outils nécessaires pour faire leur travail de manière sûre et satisfaisante. « L’élaboration des directives sur les meilleures pratiques représente un jalon dans le processus visant à assurer que les éco-gardes engagés dans la lutte contre le braconnage obtiennent le niveau de formation qu’ils méritent », a-t-il souligné dans ce communiqué.

Lire aussi  FORETS : LE PIF/ PGAPF SE LANCE DANS LA VALORISATION DES ACACIAS A MUANDA

Au cours de la décennie passée, plus de 1000 éco-gardes ont été tués en mission, dont 80% tués par des braconniers et des milices armées, révèle ce communiqué. Ces pertes tragiques en vies humaines soulignent le besoin de voir les éco-gardes bien formés et bien équipés pour la lutte contre le braconnage. « La formation contre le braconnage doit être effective afin que les autorités en charge des aires protégées et les éco-gardes puissent mieux préserver la faune de cette grave menace », a précisé le Président de l’International Ranger Foundation, Sean Wilmore.

Ces directives sont le fruit d’une initiative conjointe de International Ranger Federation, Global Tiger Forum, PAMS Foundation, WWF, et tant d’autres partenaires. Elles couvrent les opérations de base et les tactiques nécessaires pour mener à bien des opérations de lutte contre le braconnage sur le terrain.
Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *