Journee mondiale des forêts : Grâce aux ressources forestières, les ODD peuvent être atteints

Le 21 mars de chaque année la planète entière célèbre la journée internationale des forêts. Une célébration qui vaut tout son pesant d’or, au regard de la pression que l’homme exerce chaque jour sur les forêts. L’agriculture, l’aménagement des territoires, les bois énergies sont là quelques besoins qui poussent l’homme à détruire les forêts.

En cette année, le thème de la célébration est : « les forêts et l’énergie », un thème qui tombe à point nommé, au moment où les efforts de toute la planète se liguent pour tourner le dos aux énergies polluantes ou fossiles en faveur des énergies propres.

Les sources d’énergies forestières telles que la biomasse, les bois et le charbon sont des ressources bien connues pour l’énergie.

En Afrique subsaharienne, les bois de chauffe et le charbon de bois renferment 80% de la consommation d’énergie. Grâce aux efforts fournis chaque jour pour améliorer et rendre durable les énergies forestières, il existe en ce jour des nouvelles formes d’énergies forestières qui se veulent durables.

En dépit différents services environnementaux qu’elles rendent entre autres, la purification de l’eau, les médicaments, la protection contre les intempéries et la protection du sol contre les érosions, les forêts ont encore beaucoup à offrir à la planète pour couvrir leur besoin en énergie.

La bioénergie par exemple dérivée de matériaux biologiques tels que le bois, si durablement gérée, elle peut être considérée comme renouvelable car des nouveaux arbres ou d’autres plantes peuvent être convertis en énergie. Son avantage net en terme de changement climatique et l’atténuation dépend de l’équilibre entre le dioxyde de carbone capturé pendant la croissance des plantes et celui libéré lors de la production, le traitement, le transport et la combustion du carburant.

Lire aussi  Forêt : Des entreprises de cacao s’engagent à coopérer pour mettre fin à déforestation

En Finlande par exemple, il se dresse une usine de bio raffinerie qui produit du diésel renouvelable à partir des résidus de pâte de papier fabriqué avec la résine de bois. Ce carburant qui peut être utilisé dans des voitures, autobus ou les voitures sans modifications, réduit considérablement les émissions de gaz carbonique dans l’atmosphère.

Actuellement, les preuves qu’une énergie sobre en carbone grâce aux ressources forestières sont plus nombreuses que les nombres de doigts d’une main.

Cette journée des forêts célébrée ce jour, vise à interpeller les décideurs politiques et les investisseurs que les forêts sont une source majeur de la production de nourriture de biodiversité de l’emploi et de l’énergie, capable d’aider la planète à atteindre les Objectifs de Développement Durable d’ici à 2030.
Thierry-Paul KALONJI

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *