Santé : l’Eucalyptus, une antibiotique de référence contre les infections

Originaire de l’Australie, l’eucalyptus est un arbre issu de la famille de myrtacées qui pousse partout dans certains pays dont le climat est tempéré et chaud. Egalement connu sous les noms de gommier bleu ou arbre à Koala, l’eucalyptus regorge plus de 600 espèces entre autre l’eucalyptus globulus, l’eucalyptus radiata ou l’eucalyptus citriodora.

Reconnu pour ses propriétés anti-infectieuses, antiparasites et antivirales ; cet arbre est utilisé pour traiter les affections bronchiques. Il est employé pour soulager les inflammations des voies respiratoires, les maux de gorge, les otites, les sinusites et même l’asthme.
De manière occasionnelle, l’eucalyptus peut calmer les douleurs névralgiques (type sciatique ou cervico-brachiale), les infections des voies urinaires. L’eucalyptus citrioda peut être utilisé comme anti-moustique.

C’est à son huile essentielle, issue de ses feuilles, contenant de l’eucalyptol et du myrtol qui possède des vertus bactéricides, fongicides et antimicrobiennes que l’eucalyptus doit ses vertus.

Thérapie

Reconnu par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) grâces à ses bienfaits, l’eucalyptus est un arbre aux vertus antiseptiques et antibactériennes. Il agit comme un fluidifiant et un expectorant, c’est-à-dire qu’il favorise l’évacuation des sécrétions bronchiques. Il est de ce fait indiqué dans le traitement des inflammations des voies respiratoires telles que le rhume, la bronchite aigue ou chronique, la toux grasse et la sinusite.
On peut le trouver sous plusieurs formes : feuilles séchées pour préparer des infusions, teinture ou extrait fluide à ingérer et huile essentielle.

Les spécialistes s’accordent pour affirmer que l’eucalyptus peut être utilisé aussi bien par voie interne qu’externe. On peut donc faire infuser pendant 10 minutes 3 grammes de feuilles d’eucalyptus dans 150 ml d’eau bouillante et en prendre deux fois par jour en cas d’inflammation des voies respiratoires. En teinture-mère on prendra environ 15 ml deux fois par jour. En inhalation, on utilisera l’huile essentielle d’eucalyptol à raison de 5 gouttes diluées, dans du miel par exemple.
Par voie externe, l’huile essentielle est employée en fiction, mélangée à une huile végétale. Elle peut être appliquée sur la poitrine et sur les articulations enflammées.

Lire aussi  Santé : OMS, « La découverte d'un cas d'Ebola à Mbandaka est préoccupante»,

Précaution

La panoplie des vertus qu’offre l’eucalyptus ne l’exempte pas quelques précautions d’emploi, car ses huiles essentielles ne sont pas anodines. Elles ne doivent pas être utilisées chez les femmes enceintes et chez les jeunes enfants. Il est donc préférable de demander conseil à un aromathérapeute ou pharmacien qualifié avant de se servir de l’huile essentielle d’eucalyptus. De plus, il ne faut pas les utiliser pures. Il est toujours recommander de les diluées dans une huile végétale avant de les prendre ou de les appliquer sur la peau.
Aux patients atteints de de diabète, il leur est recommandé d’utiliser l’eucalyptus avec beaucoup de précaution, à cause de son effet hypoglycémiant.

 

Thierry-Paul KALONJI

Be Sociable, Share!

Une réflexion au sujet de « Santé : l’Eucalyptus, une antibiotique de référence contre les infections »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *