Forêt : Le CAFI donne sa position sur le projet de l’AFD en RDC

Dans un communiqué de presse publié sur son site web, le CAFI invite, au dialogue,  les différents acteurs impliqués dans la controverse au tour de la question du projet d’exploitation industrielle des forêts congolaises, initié en RDC, par l’Agence française de Développement (AFD).

La carte nationale de la biomasse forestière réalisée par le WWF

Au cours des derniers mois, un certain nombre d’ONG nationales et internationales, dont Rainforest Foundation UK, ont fait des appels ouverts à CAFI et à ses donateurs au sujet d’un projet de programme sur la gestion durable des forêts en RDC. Ce programme a été développé en réponse à un appel public à propositions du Fonds national REDD + de la RDC,  publié en novembre 2016. Le CAFI croit fermement que le dialogue avec les ONG internationales est nécessaire afin de receuillir des contributions constructives« , précise ce communiqué.Le CAFI reconnaît tout de même que les défis en RDC et dans la région de l’Afrique centrale dans leur ensemble sont trop complexes pour qu’une seule initiative ou un donateur puisse traiter seul.

Le CAFI prend en considération les différentes contributions des uns et des autres pour un dénouement de la situation.  Il confirme cependant, que la déclaration  de  l’Ong britannique « Rainforest Foundation UK » , a été affiché sur le site web du ministère norvégien du climat et de l’environnement, principal donateur du fonds CAFI, le 13 juillet 2017.

Une note d’information, a été développée. De plus, les questions fréquemment posées sont publiées et mises à jour régulièrement son site web.

 » Nous invitons toutes les parties prenantes intéressées à consulter ces documents et à contacter le CAFI par l’intermédiaire de son Secrétariat « , précise ce communiqué.

Lire aussi  SANTE : l’OMS divulgue les premières lignes directives sur les interventions de santé numérique

 

Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!

Une réflexion sur « Forêt : Le CAFI donne sa position sur le projet de l’AFD en RDC »

  1. Ceci est un très bon pas.nous souhaitons des très beaux accompagnements internes qu’exeterne pour des situations auxquelles est confrontées la RDC,surtout en matière de gestion et protection de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *