Climat : La terre aura 2 milliards des réfugiés climatiques à la fin du siècle

Une étude américaine avertit les autorités que plus d’un cinquième de la population mondiale, soit près de 2 milliards de personnes pourraient devenir des réfugiés climatiques d’ici 2100.


Publiée par une équipe de l’Université de Cornell aux Etats-Unis, cette étude révèle que la montée importante des eaux qui se prépare à cause du réchauffement climatique, un cinquième de la population mondiale sera déplacée d’ici 2050. Les personnes vivant aux abords de mers, sont les premières en ligne de mire de cette catastrophe en préparation.

Selon les estimations, la population mondiale atteindra 9 milliards en 2050 et 11 milliards d’ici 2100. A en croire l’auteur de cette étude, il y aura de moins en moins de terre et de plus en plus de monde sur terre, beaucoup plus que nous l’anticipons jusque-là. Cette future montée des eaux pourrait avoir bien raison sur notre planète, du fait que peu de mesures sont prises actuellement en considération de ce phénomène. A cela s’ajoute de nombreux problèmes pour la quasi-totalité des pays du monde comme celui de l’alimentation.

L’augmentation de la population mondiale entraînera avec elle le nombre de bouches à nourrir. Un problème qui risquerait de ne pas être résolu car des terres aujourd’hui fertiles utilisées pour l’agriculture, se situent près de mers, des océans, des rivières et des deltas.

Alors qu’autrefois les populations humaines arrivaient à s’adapter aux changements climatiques avec plus d’aisance, la tâche promet d’être plus difficile à notre époque où la sédentarité est devenue la règle. Du point de vue des ressources également, l’espèce humaine a pris pour habitude de puiser sans réellement se soucier des questions comme le renouvellement ou la diversité.

Lire aussi  Santé :  Nouvelle apparition de la maladie à Ebola, déjà 6 morts à Mbandaka

Dans les scénarios imaginés par l’étude, de nombreux conflits territoriaux pourraient apparaître à l’avenir, alors que la quantité de terre habitable s’amenuisera. Des nombreux espaces protégés à l’intérieur des terres comme des réserves naturelles pourraient être abandonnées au profit des installations humaines.

L’avenir peut paraître nébuleux, mais les scientifiques assurent qu’il est encore possible à la planète d’éviter cette trajectoire, si les pays du monde réussissent à trouver des accords pour empêcher l’augmentation des gaz à effets de serre dans l’atmosphère.
Thierry-Paul KALONJI

Une réflexion sur « Climat : La terre aura 2 milliards des réfugiés climatiques à la fin du siècle »

  1. Je suis coordonnateur de Job Actions Asbl une association qui encadre les jeunes dans la création d’emploi. Ce que nous faisons ici à Goma nous produisons des émissions de sensibilisation des jeunes futures cadres sur le emplois à créer tout en protégeant nitre environnement. Ce pendant nous connaissons des difficultés de vulgarisation ou diffusion de ces emissions. Car selon nous il faut expliquer au public le changement climatiques en des termes simples et clairs, par des faits qui se présentent déjà. Ce ci nous le faisons avec quelques médias locaux qui nous donne accès. Nous avons constater que tout ce qui traite sur le changement climatiques reste dans des livres et dans des résolutions des conventions ou des conférence scientifiques il faut le traduire en langue locale et donne à cette femme là qui n’a pas eu la chance d’étudier de le comprendre. Nous attendons votre appui pour une large diffusions de nos émissions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *