Forêt : La RDC veut redynamiser le processus REDD+

Le Ministre de l’Environnement et développement, Amy Abantobe, les partenaires techniques et financiers, et la société civile environnementale ont évalué ensemble, le processus REDD+ en vue de sa redynamisation en République démocratique du Congo. La rencontre a eu lieu ce vendredi 08 septembre, à Kinshasa.

« Il s’agit en claire d’évaluer la première phase du processus, déjà entamé, préparer et élaborer des perspectives d’avenir« , à précisé le Coordonnateur de la CN-REDD, Rubin Rachidi. « on entend mobiliser des ressources financières additionnelles, élaborer la requête pour le financement des activités de la Coordination nationale REDD et le plan d’action pour atteindre les objectifs fixés« .

A l’aube de la mise en place de la deuxième phase consacrée à l’investissement, il était impérieux pour tous ces acteurs impliqués de relever les forces et déceler les faiblesses de la phase préparatoire dans le but de mieux entamer la seconde.

La RDC s’est engagée depuis 2009 dans le processus de réduction des émissions dues à la déforestation et la dégradation de la forêt. Elle a déjà enregistré des avancés significatives entre autres, l’élaboration du plan d’investissement pour la forêt, et la création du fonds national REDD+.

Les partenaires techniques et financiers se disent prêts à soutenir les efforts de la RDC pour l’aboutissement de ce processus.

 

Avec le Cabinet du MEDD

Be Sociable, Share!
Lire aussi  Climat : les changements climatiques favorisent la résurgence des épidémies

Une réflexion sur « Forêt : La RDC veut redynamiser le processus REDD+ »

  1. Le REDD+ est un salut pour la Rdcongo et le monde entier.ISDR Béni dans son plan stratégique s’est engagé à formé plus de 1mille spécialistes en Redd+ d’ici 2035.
    Guy Boyoma Eninga
    Secrétaire général académique
    0817777124 0999955005

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *