Ressources naturelles : le renouvellement du contrat de Perenco suscite des inquiétudes

 

Les organisations de la société civile de la RDC, réunies au sein de la Synergie pour la gouvernance des ressources naturelles du Kongo Centrale, SGRN, ont écrit un mémo déplorant la demande de renouvellement du contrat de l’entreprise Perenco en off-shore, dans le territoire de Muanda.

La protestation de la SGNR relève du fait que le nombre de Barils du pétrole produit par l’entreprise PERENCO est resté statique jusqu’à diminuer il y’a des décennies malgré l’augmentation de nombre de puits. La SGRN se demande pourquoi  PERENCO qui se plaint du fait qu’elle travaillerait à perte voudrait renouveler son contrat en RDC?

Pour ces organisations de la société civile, le gouvernement congolais devrait lancer un appel d’offre  auprès d’autres entreprises pétrolières à travers le monde afin de trouver celles qui respectent l’environnement.

Ce mémo met également l’accent sur le caractère sacro-saint de PERENCO surtout concernant ses propriétaires réels.

Rappelons que plusieurs rapports d’étude sur l’exploitation pétrolière à Muanda renseignent qu’il y a plus de méfaits que le développement souhaité  dans ce terroir.

La pollution des eaux liée à cette exploitation met en péril la vie des populations tant humaine qu’animal.

Jennifer Labarre

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *