ECOFAC VI : La RDC bénéficiera de 120 millions d’euros de l’Union européenne

La République démocratique du Congo bénéficiera d’une enveloppe globale de 120 millions d’euros de l’Union européenne, dans le cadre de l’exécution de la sixième phase du programme des « Ecosystèmes Fragilisés d’Afrique Centrale » (ECOFAC VI). La Représentante de l’Union européenne, Chantale Marissen, l’a révélé aux médias, lors de la clôture de la 17ème réunion du Partenariat pour les forêts du Bassin du Congo (PFBC), qui s’est tenue à Douala du 24 au 27 octobre 2017.    

Chantale Marissen , Représentante de l’UE, lors de la 17ème  réunion du PFBC à Douala (Cameroun), Photo – Alfred NTUMBA/ Environews RDC

« La RDC est un pays riche en biodiversité. Nous lui avons affecté 120 millions d’euros, et nous sommes en train de voir si nous pouvons affecter plus d’argents à ce pays », a-t-elle précisé.

Outre cette enveloppe, l’Union européenne entrevoit la possibilité de financer davantage la RDC, grâce au volet de la coopération régionale de l’ECOFAC VI, sensé financer la création d’une zone  transfrontalière de conservation entre la RDC, la RCA et le Tchad. « Nous lançons ECOFAC VI, mais nous sommes en train de négocier avec la CEEAC (Communauté Economique des Etats d’Afrique Cetrale), pour un montant supplémentaire. Ce qui ne sera pas financé  par ECOFAC VI, le sera par ces financements additionnels », a-t-elle déclaré.

L’Union européenne se félicite de son  partenariat avec la RDC, et du sérieux de différents acteurs avec lesquels elle travaille au quotidien. Chantale Marissen a également révélé que son institution va bientôt célébrer les 30 ans de partenariat et de succès avec le Parc National des Virunga, situé dans la partie Est du pays.

Lire aussi  Climat : Nicholas Hulot présente les quatre mesures phares de son plan climat

Après le lancement au mois de juillet, à Libreville (Gabon), de la sixième phase du programme des « Ecosystèmes Fragilisés d’Afrique Centrale » (ECOFAC VI), l’Union européenne a lancé le volet Cameroun de ce programme à Douala, le mercredi 25 octobre 2017. Viendra en suite le lancement d’autres volets dans le pays membres de la Commission des forêts d’Afrique centrale (COMIFAC).

 

Depuis Douala, Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *