Sud-Kivu : l’exploitation minière dans la Réserve naturelle d’Itombwe, une menace persistante contre ILAMBO de SAWE

L’ONG « Jeunes Méthodistes » a alerté l’opinion nationale et international sur la menace qui  guette Ilambo de Sawe, l’un des plus importants hotspot de la biodiversité dans la partie Est de la Réserve nationale d’Itombwe (RNI) (Sud-Kivu). L’exploitation artisanale à outrance de l’Or dans le groupement de Basimukinje I, présente une menace non négligeable.  C’est ce que révèle un communiqué publié ce jeudi 23 novembre par cette organisation, et dont ENVIRONEWS RDC s’est procurée une copie.

Un éléphant dans parc national de Loango/ crédit photo wwf

Les jeunes méthodistes déplorent le laxisme des autorités compétentes devant agir pour stopper cette destruction qui pourrait avoir un impact négatif sur la biodiversité que regorge cette réserve, surtout les gorilles, les chimpanzés et les  éléphants qui sont  non seulement comptés parmi les espèces rares, mais aussi, des espèces en voie de disparition dans cette partie de la République.

« Pour le moment, cette réserve subit des activités anthropiques menaçant la biodiversité du jour au jour et presque rien n’est fait pour interdire ces activités dans plusieurs endroits pour l’instant, c’est ce qui étonne plus d’un observateur », peut-on lire dans ce communiqué signé par Pardo Mwetaminwa, Chef de projet jeunesse et paix de cette ONG.

A en croire les jeunes méthodistes, Ilambo de Sawe est un lieu qui attire presque tous les animaux qui vivent dans cette réserve, voire même d’autres espèces migratrices qui viennent s’abreuver à ses eaux salées, et parfois chaudes dont les habitants se servaient autrefois pour cuire des aliments.

Ces artisanaux qui exploitent illégalement de l’Or dans cette réserve ont avoué n’avoir pas été au courant d’une quelconque réglementation, ni interdiction d’exercer dans cette réserve. Car, déclarent-ils, l’exploitation artisanale de l’Or reste jusque là  leur seule et unique source de revenus.

Lire aussi  Sud-Kivu : la Réserve naturelle d’Itombwe, un bien sans maître ?

L’Ong « Jeunes Méthodistes » invite les autorités congolaises à s’attaquer urgemment à cette activité dévastatrice, afin de protéger les habitas naturelles de certaines espèces en voie de disparition dans la Réserve Naturelle d’Itombwe dans la Province du Sud-kivu.

 

Miye Ngakawe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *