Fizi : La crue de la rivière Sangya laisse de dégâts importants à Mboko

La pluie abondante qui s’est abattue dans le secteur de Fizi la nuit du lundi 21 novembre dernier a laissé de stigmates dans certains villages de ce territoire. Cette pluie accompagnée de vents violents a détruit plusieurs infrastructures dans le village Mboko.

Les eaux de pluie ont provoqué le débordement de la rivière Sangya. Sortie de son lit, cette rivière a détruit des plantations de palmier à huile, des maniocs et celles des cultures maraîchères se trouvant dans l’espace cultivable de Kenya Kangeta dans le même secteur, laissant les cultivateurs dans une désolation totale.

« J’ai perdu mon champ d’environ 4 ares dans lequel je pratiquais mes activités de maraichage pour subvenir aux besoins de ma famille », se plaint Mvuyekure Homère, réfugié et maraîcher burundais installé dans ce village.

Ce phénomène se produit souvent pendant la saison de pluie. Curieusement, cette année, des pluies diluviennes s’abattent sur le territoire de Fizi malgré la période non saisonnière. Certains observateurs s’interrogent sur l’avenir de leur territoire lors de la saison de pluie. D’autres voient en cette perturbation de saison, un danger contre l’agriculture dans cette partie du la République.

 

Janvier Barahiga

 

 

Be Sociable, Share!
Lire aussi  Climat : le 1er trimestre de l'année 2017 est le plus chaud jamais enregistré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *