Bukavu : des bambous plantés pour sauver la centrale hydroélectrique de la Ruzizi

En marge de la journée nationale de l’arbre célébrée chaque 5 décembre de l’année. La  Coordination provinciale de l’Environnement avec ses partenaires a focalisé ses activités de reboisement sur le flancs de la centrale hydroélectrique de la Ruzizi menacé par la boue qui stagne dans ce barrage et qui  provoque des pannes repetitives.

Célébration vie la journée nationale de l’arbre à Bukavu

« Nous avons choisi ce site pour limiter l’érosion du sol qui menace ce barrage dont la vie de milliers des personnes depend », à déclaré le coordonnateur provincial de l’environnement, Jean de Dieu Tchalumba Olimwene.

Le ministre provinciale des infrastructures et représentant du gouverneur de la province du Sud-Kivu, Doli Bizimungu a souligné que le choix de planter de bambou est justifié  par le caractère  multi usage de cette plante, qui fait d’elle une spécificité dans la solidification du sol et la protection de l’environnement.

Environ 1000 plantules ont été mis en terre en ce jour de célébration  de la journée  nationale de l’arbre,  dont 500 bambous, 250 cypres et 250 eucalyptus.

 

Janvier Barahiga

Be Sociable, Share!
Lire aussi  Conservation : Le WWF très préoccupé par le projet de production pétrolière dans la Salon-ga et les Virunga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *