Energie : sensibilisation des journalistes sur l’utilisation des énergies renouvelables en RDC

Une dizaine de journalistes de Kinshasa ont pris part à un atelier de renforcement des capacités sur l’utilisation des énergies renouvelables, ce mardi 05 décembre à Kinshasa. Cet atelier organisé par la CORAP (Coalition des Ongs pour le suivi des reformes et l’action publique), avait pour but d’impliquer davantage les chevaliers de la plume dans la promotion des énergies renouvelables à travers leurs publications et reportages, afin de pousser les décideurs à inverser la courbe  de l’électrification de la République démocratique du Congo.

« Nous sommes dans une démarche de réalisation des activités prévues en rapport avec la promotion des énergies renouvelables dans notre pays. Nous voulons drainer les journalistes au tour de nous pour appuyer la campagne priorité énergie qui a été lancée le mois passé afin d’atteindre un nombre important de la population congolaise grâce à leurs publications et émissions », a précisé le Secrétaire technique de la CORAP, Emmanuel MUSUYU.

Pour un pays qui regorge le potentiel hydroélectrique estimé à près de 100.000 mégawatt, il est invraisemblable que seuls à peine 14% de congolais aient accès à l’électricité. Ce paradoxe a milité à la mise sur pied de la campagne de 3 mois dénommée « priorité énergie », initiée sur l’ensemble du territoire national par la CORAP et ses partenaires. « Nous nous sommes dit qu’il était important d’initier une campagne pour exiger auprès de candidats aux élections prochaines à avoir comme thème prioritaire, accès à l’énergie. Et que les communautés locales exigent cela comme un élément de sanction à leurs élus », a informé le secrétaire technique.

Lire aussi  Pollution : Les arbres peuvent dégrader la qualité de l’air

Les journalistes présents à cet atelier ont été suffisamment éclairés surtout sur les efforts qu’entreprend au quotidien la Société nationale d’Electricité (SNEL), la libéralisation du secteur de l’énergie en RDC et les différents projets en cours d’exécution pour arriver tant soit peu à résorber le déficit énergétique auquel le pays fait face.

« C’est une thématique qui est technique, il fallait que nous journalistes soyons rodés et mis à niveau par rapport ça. Ainsi, nous qui allons vers la population, nous devons avoir de la matière qui nous permettra de communiquer. A travers nos publications nous  allons expliquer, avec les moindres détails ce qui se fait dans le but de favoriser l’accès de nos populations à l’énergie électrique », a déclaré Le Petit Bahende, journaliste au groupe l’Avenir.

Cette activité est l’une de celles prévues dans le cadre de la campagne « priorité énergie ». Elle devra se faire suivre d’autres actions de terrain notamment des tribunes populaires, des conférences – débat et émissions audiovisuelles devant aider à sensibiliser la population, les décideurs ainsi que les futures candidats aux différentes élections à prendre en considération dans leurs projets de société, la question de l’énergie pour favoriser le développent des communautés.

 

Alfred NTUMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *