Conservation : attaque des installations du chantier de la centrale de Luviro (Nord-Kivu)

5 morts et 2 blessés, tel est le bilan de l’attaque  perpétrée par le groupe May – May, sur les installations du chantier de la centrale de Luviro à Ivingu dans le territoire de Lubero, dans la province du Nord-Kivu, l’Est de la RDC.

Selon le communiqué publié à ce sujet par la direction du Parc national des Virunga, 4 assaillants ont trouvé la mort dans l’affrontement qui les a opposés aux gardes de parc. Un civil également a été tué dans cette attaque. Une civile et un éco-garde ont été grièvement blessés, et acheminés à Goma pour leur prise en charge médicale.

La direction générale du parc condamne fermement cet acte ignoble qui selon les autorités provinciales de l’ICCN, vise à décourager les efforts de développement dans la province du Nord-Kivu.

Elle réitère  son indéfectible engagement à contribuer à la consolidation de la paix et de l’Etat de droit par le renforcement du tissu socio-économique de la province dans le cadre de l’Alliance Virunga, peut-on lire dans ce communiqué.

Dans un communiqué  rendu public mercredi 5 septembre 2017, Virunga SPRL l’organisation chargée de la production de l’énergie au sein de l’Institut congolais pour la conservation de la nature, (ICCN) avait pris la décision de ralentir les travaux de construction de cette centrale à cause de la dégradation de la situation sécuritaire dans cette zone, après l’arrêt de travaux au mois de juillet de la même année.

 

Alfred NTUMBA

 

 

Be Sociable, Share!
Lire aussi  VIRUNGA : Emmanuel de MERODE souhaite récolter 1 millions de dollars pour le parc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *