Conservation : Le WWF s’étonne de l’autorisation accordée au contrat de production pétrolière dans la Salonga

L’approbation du contrat de partage de la production pétrolière conclu le 21 décembre 2007 entre le gouvernement et l’association Société Nationale des Hydrocarbures (SONAHYDROC) – Compagnie Minière du Congo (COMICO) sur les blocs 1 à Mbandaka, 2 à Lokoro et 3 à Busira de la Cuvette Centrale, n’a pas laissé indifférent le Fond mondial pour la nature (WWF). Dans un communiqué publié ce vendredi 02 mars 2018, cette organisation internationale se dit étonnée par l’autorisation de l’exploration et l’exploitation pétrolière dans ces sites, conformément au décret présidentiel du 01 février 2018.

« Les blocs pétroliers dont il est question dans le contrat de production pétrolière chevauchent totalement le Parc National de la Salongareprésentant ainsi un réel danger pour la faune et la flore exceptionnelles de cet écosystème. Les activités d’exploration et d’exploitation pétrolière envisagées dans cette zone constituent de véritables menaces pour la production des services environnementaux et le mode de vie des populations environnantes », indique ce communiqué.

Le gouvernement de la RDC qui a pris plusieurs engagements internationaux consacrant la conservation de son couvert forestier, devrait s’assurer que le paysage de la Salonga et son Parc National soit hors des limites des zones définies pour ce genre d’activités extractives. « Le Parc National de la Salonga figure dans le Patrimoine mondial de l’UNESCO. Ordonner l’exploration du pétrole sans épargner le Parc National de la Salonga, contredit les engagements nationaux et internationaux signés par la RDC », précise le WWF.

A en croire ce communiqué, les engagements pris par la RDC ont déclenché des collaborations multiformes avec les mécanismes de financement internationaux comme CARPE financé par USAID, 11eme FED financé par l’Union Européenne, le Programme Biodiversité et Forêt financé par la Banque Allemande de Développement (KFW) et tant d’autres.

Lire aussi  Forêt : Nouveau projet de création des forêts communautaires dans le parc de la Salonga

Depuis 2016, le WWF est co-gestionnaire avec l’ICCN (Institut Congolais pour la Conservation de la Nature) du parc de la Salonga. Ils multiplient leurs efforts afin de préserver le grand paysage de la Salonga de toute forme d’exploitation qui mettrait en danger tout son écosystème et sa valeur de conservation de facture planétaire.

Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!

Une réflexion sur « Conservation : Le WWF s’étonne de l’autorisation accordée au contrat de production pétrolière dans la Salonga »

  1. Merci. Pour l’information nous devons respectés nos engagements au niveau national et international et lois en matière pour le bien être ét la satisfaction des tous .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *