Conservation : 6 lauréats primés pour avoir rédigé des meilleurs poèmes sur la faune sauvage

Six élèves ont été primés pour avoir rédigé chacun un poème sur la faune sauvage. La remise de prix aux gagnants a eu lieu à Kinshasa, ce samedi 03 mars 2018. Le concours organisé pour célébrer la journée mondiale de vie sauvage par WCS (Wildlife Conservation Society) en collaboration  avec l’ONG Concerv Congo et l’ICCN, avait pour objectif de responsabiliser les élèves et les faire participer aux efforts de la conservation.

« Nous avons été impressionnés par les idées qu’ils ont proposé à travers leurs poèmes. Nous sommes contents parce que c’était un rendez-vous du donner et du recevoir. Nous ne sommes pas venus déverser notre savoir, mais nous avons beaucoup appris d’eux », a déclaré le Directeur de WCS, Richard Tchombe Key Ruumb.

Les participants à ce concours ont été répartis en deux catégories. Le prix pour la première catégorie de (13-15 ans) a été remporté par Diamant Dorcas Kassembwe, élève au Complexe scolaire les Okapi. Et Parfaite Ndjudi Yotemema, du Lycée Docteur Shaumba, l’a emporté sur la deuxième catégorie (16-18 ans). « Je me suis inspirée de la vie quotidienne des animaux, de ce qu’ils vivent, ça a été facile pour moi de me mettre à leur place et d’écrire en tant qu’amie des animaux », a-t-elle indiqué, avant de lancer un appel aux organisateurs d’étendre cette expérience aux autres écoles à travers le pays.

Très timide, Diamant Dorcas Kassembwe caresse un rêve de devenir journalise environnementale. Une passion pour l’environnement à laquelle elle ne compte pas se détourner. «Je veux devenir journaliste pour parler de ça. J’encourage les autres à écrire aussi un poème pour la faune », a-t-elle souligné.

Cette compétition fait partie du programme dénommé, la conservation à travers l’éducation, coordonné par Concerv Congo. « Dépuis le mois d’avril de l’année passée, ça c’est la 3ème compétition avec le soutien de WCS. Je suis ému de constater que cette génération comparativement à notre génération, ils sont plus conscients et savent ce qu’ils veulent, et ce qu’ils veulent c’est protéger l’environnement », a précisé le Coordonnateur de Concerv Congo, Adams Cassinga.

Lire aussi  Virunga : Conserv Congo appelle le Gouvernement de la RDC à plus de sécurité

Dans un futur proche, Concerv Congo entrevoit la création d’un évènement régulier dont l’objectif sera d’encourager les élèves à être actifs dans la conservation. Une initiative qui rencontre l’assentiment de l’ICCN. « On est vraiment épaté et émerveillé et nous encourageons les enfants à aller toujours de l’avant. Si cette jeunesse-là prenait vraiment la relève, ce pays ira dans l’émergence », a indiqué le Directeur de cabinet du DG de l’ICCN, Paul Lemvo.

Ce concours a bénéficié du soutien financier de l’USAID. Près de 200 élèves de 12 écoles de la ville de Kinshasa, ont saisi cette opportunité pour exprimer leurs sensibilités à la faune sauvage face aux menaces qui pèsent sur elle en République démocratique du Congo.

Alfred NTUMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *