Forêts : Une coalition de 100 ONGs de la société civile plaide pour la levée du moratoire

La levée ou non du moratoire sur les forêts congolaises ne cesse de défrayer la chronique. Après la société civile et quelques ONGsinternationales pro moratoire, c’est à la société civile indépendante proche des communautés locales et peuples autochtones tributaires des forêts d’en donner sa lecture. Dans une déclaration faite ce samedi 03 mars à Kinshasa, cette coalition a plaidé pour la levée immédiate du moratoire sur les forêts de la RDC.

Les membres de la société civile indépendante proche des communautés locales et les peuples autochtones, lors d’une conférence de presse à Kinshasa. ( Photo, Alfred Ntumba/Environews)

«Nous demandons au gouvernement d’accélérer le processus de la levée du moratoire et de mise en place du système d’octroi public des nouvelles allocations en vue de permettre aux communautés locales et peuples autochtones de bénéficier de leur droit», a déclaré le coordonnateur de l’ONG CDE, Rufin Imbongo.

Selon les acteurs de cette association, après 16 ans de maintien du moratoire, la RDC n’a cessé de perdre de sommes colossales d’argent par manque d’exploitation de ses ressources forestières. La troisième condition pour la levée effective de ce moratoire, ne devrait pas être considérée comme une entrave à la mise en place de la politique du gouvernement pour la mobilisation de ressources découlant du secteur de forêts.

« La programmation géographique des futures allocations forestières édictée par le décret n° 05/116 de 2005, ne concerne ni le micro zonage, moins encore l’aménagement du territoire car ceux-ci sont d’abord couteux pour les réaliser. Cela va ouvrir une brèche à l’exploitation illégale du bois ». Renseigne cette déclaration.

La Société civile indépendante proche des communautés locales regrette tout de même la récupération politique du moratoire utilisé aujourd’hui comme l’unique moyen d’enrayer l’exploitation du bois d’œuvre en RDC.

« Comment doit-on comprendre que des grands programmes soient lancés en l’occurrence par l’Initiative pour les forêts d’Afrique Centrale et par le programme de réductions des émissions de Mai Ndombe, et tant d’autres, qui nécessitent une affectation de grands espaces sans préalablement régler cette question de programmation géographique et de planification ? », s’interroge-t-il.

Lire aussi  RDC-Forêt : levée du moratoire, Amy Ambatobe explique le bien-fondé de la mesure

Toute en saluant la décision prise par le gouvernement de la RDC de levée le moratoire, la société civile indépendante proche des communautés invite les partenaires à appuyer le ministère de l’Environnement dans le processus de programmation équilibrée tant dans le domaine de foresterie communautaire, des projets REDD+, et abandonner l’option des menaces au profit d’un dialogue franc avec le gouvernement pour dégager des pistes de solutions idoines.

Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!

3 réflexions sur « Forêts : Une coalition de 100 ONGs de la société civile plaide pour la levée du moratoire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *