Conservation : Deux pointes d’ivoires saisis à Kinshasa

La police nationale congolaise, Commissariat provinciale de Kinshasa a arrêté deux trafiquants d’ivoires, ce lundi 26 mars, à Kinshasa. Lors de cette opération menée en collaboration avec l’ICCN (Institut Congolais pour la Conservation de la Nature), deux pointes d’ivoires et une queue d’éléphant dissimulés dans un sac, ont été saisis. 

Les présumés trafiquants arrêtés pour la détention d’une espèce intégralement protégée ont été auditionnées le même jour au commissariat Provincial de la ville de Kinshasa. Ils devront comparaitre devant la justice congolaise, et ils risquent une peine allant d’un an à 10 ans de prison et d’une amande de cinq à vingt millions de francs congolais, conformément à la loi n°14/003 du 11 février 2014 relative à la conservation de la nature.

Cette opération coup de poing a été rendue possible grâce à la collaboration entre la Police, l’ICCN et les autorités judiciaire de la ville de Kinshasa avec l’aide de WWF et de l’USAID.

BIATI BONGONGO Youvanie

Be Sociable, Share!
Lire aussi  Forêt : Remise des arrêtés pour cinq forêts communautaires à l’Equateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *