Forêt : Paula Francisco, « l’Angola est un pays stratégique dans la lutte contre les changements climatiques »

Très actif dans les négociations engagées à Brazzaville pour opérationnaliser la Commission Climat du Bassin du Congo et le Fonds bleu pour le Climat, l’Angola est un pays stratégique dans la lutte contre les changements climatiques. Dans une interview accordée à Environews RDC, Paula Francisco, Ministre angolaise de l’Environnement a précisé que son pays est engagé à 100% dans la recherche des solutions durables pour lutter contre le réchauffement climatique et garantir le développement des communautés dans l’espace Bassin du Congo.

Paula Francisco, Ministre angolaise de l’Environnement lors du Sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernements sur l’opérationnalisation de la Commission Climat du Bassin du Congo à Brazzaville. (Photo, Alfred NTUMBA)

« Notre engagement dans le domaine de l’environnement est tel que l’Angola apporte sa contribution dans les efforts communs. Nous avons signé et ratifié l’Accord de Paris sur le Climat. Aujourd’hui, nous sommes en train de relancer l’Initiative Mayombe qui est un grand projet. C’est pour cette raison que notre président vient à Brazzaville pour réaffirmer son engagement pour la préservation de ressources naturelles», a-t-elle déclaré.

A en croire Paula Francisco, l’Angola souhaite que les ressources naturelles de la sous – région soient revalorisées économiquement  et que le quotidien des communautés soit amélioré.  Au sujet de l’Initiative Mayombe, la Ministre de l’Environnement  a affirmé que l’Angola ne ménage aucun effort pour accélérer la relance et l’exécution de ce projet partagé par trois pays à savoir, l’Angola, la République démocratique du Congo et la République du Congo.

Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!
Lire aussi  Fonds bleu : le décors est planté pour le début du Sommet des chefs d'Etats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *