Environnement : Kinshasa accueille la première édition du FIGEV

« Agir pour changer notre environnement », est le thème du 1er Festival international de génie verte que la Synergie verte organisera à Kinshasa, du 24 mai au 2 juin 2018, dans le but de rassembler tous les bels esprits, les belles initiatives éparpillées dans le secteur vert afin d’agir ensemble pour changer l’environnement.

Une vue de la ville de Kinshasa, prise depuis Brazzaville (Photo, Alfred Ntumba/Environews)

A en croire Patrick Bakwa, Coordonnateur de la Synergie verte, cette première édition jette les jalons d’une réflexion constructive orientée vers le changement du regard qu’a le congolais vis-à-vis de son environnement. Car, informe-t-il, « le congolais croit que l’environnement est une affaire des blancs ».

La première édition du FIGEV réunira plusieurs personnalités du monde vert et les activistes environnementaux en vue d’analyser les enjeux de la lutte contre la pollution, la déforestation et la conservation des espèces pour adopter des stratégies adéquates de préservation de l’environnement.

Le recyclage et la biodiversité sont souvent considérés comme des axes écologiques les moins utiles, une des raisons qui incite les organisateurs à débuter cet événement par une expo-photos sur la fragilité de la biodiversité en RDC, notamment à cause du braconnage. Cette expo-photo qui se déroulera au Pullman Hôtel de Kinshasa à partir du 24 mai, sera guidée par le photographe professionnel FRANCK RIBAS, qui présentera par des clichés, ses expériences afin d’alimenter les réflexions sur la conservation de la biodiversité dans les aires protégées de la RDC.

Selon les organisateurs, environ 700 personnes de différents horizons sont attendues à ce festival qui se veut un cadre de réflexion et d’échanges pour les acteurs étatiques, les partenaires, les Ongs locales et la société civile environnementale. « Il est prévue un bon nombre d’activités sur le site de l’Institut Français où l’on exposera des accessoires recyclés, la nourriture bio et tant d’autres produits qui valorise notre environnement », a indiqué Monsieur Bakwa.

Lire aussi  Environnement : des poursuites judiciaires contre les détracteurs du ministre Ambatobe

Notons cette première édition connaitra également la participation des Ongs du Congo Brazzaville, du Cameroun et de l’Afrique du sud. Au cours de ces assises, des personnalités porteuses des projets verts partageront leurs expériences, et présenteront des solutions et alternatives écologiques susceptibles d’aider mieux préserver l’Environnement

Charlie LUTEZA

 

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *