Angola : le parc national d’Iona reçoit ses premiers touristes

Le Parc national d’Iona, situé dans la province de Namibe en Angola, reçoit déjà quelques touristes des pays de la SADC. Après quelques années d’investissement, ce parc dispose désormais des infrastructures adéquates pour recevoir les touristes nationaux et étrangers. La clôture officielle du projet qui a permis la réhabilitation de ce parc a eu lieu le 15 mai dernier.    

Le projet, développé depuis 2013 par le Ministère de l’Environnement et budgétisé à plus de sept millions de dollars, visait le développement et le renforcement du système des aires protégées en Angola qui dispose d’un réseau national des aires de conservation comprenant 14 aires de conservation, neuf parcs nationaux, un parc régional, deux réserves naturelles intégrées et deux réserves de moineaux. 

Selon le ministre de l’Environnement, Paula Francisco, la mise en œuvre de ce projet était grand défi pour le secteur de la conservation en Angola. « Nous espérons qu’avec le succès obtenu jusqu’à présent, le projet pourrait attirer des investissements visant à développer des activités écologiques dans ce parc », a-t-elle déclaré.

« Le parc national d’Iona est maintenant un espace important pour le mouvement touristique et la création de plusieurs emplois », a renchéri sa collègue du Ministère du Tourisme, Ângela Bragança. Elle a affirmé que son ministère et celui de l’Environnement travaille d’arrache-pied pour promouvoir le tourisme dans ce parc national.

Rappelons que la phase de ce projet qui touche à sa fin a été financée à hauteur de 7 millions de dollars américains par l’Union Européenne et le Fonds Mondial pour l’Environnement. Il a été exécuté par l’Institut National de Biodiversité et Aires de Conservation (INBAC), aidé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Lire aussi  Angola : Cinq Vietnamiens détenus à Luanda en possession d'ivoire

Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *