Catastrophes naturelles : Le Kilauea de nouveau en éruption

La lave du volcan hawaïen Kilauea a atteint l’Océan Pacifique, et  provoqué un gaz toxique. Les deux coulées de lave « ont atteint l’océan sur la côte sud-est de Puna » sur la Grande Ile d’Hawaï, selon un communiqué de l’Institut d’études géologiques des Etats-Unis (US Geological Survey – USGS). La rencontre de la lave incandescente et de l’eau produit des fumées acides, un phénomène appelé laze, qui signifie lava (lave) et haze (brouillard).

Eruption volcanique de Kilauea (Photo, reuters)

Pour les scientifiques jusque-là il n’y a rien à  craindre. Toutefois pas de victimes enregistrées car les zones résidentielles les plus exposées ont été évacuées et la région où se trouve le volcan  dans le sud-est de l’île  n’est pas très peuplée.

Des nombreux habitants ont été évacués depuis que ce volcan est entré en éruption. Le volcan Kilauea a projeté de la lave dans une zone résidentielle de la Grande Ile, à Hawaï. Le gouverneur, David Ige, a déclaré l’état d’urgence afin de pouvoir mobiliser tous les services et les fonds d’urgence de l’Etat liés aux catastrophes naturelles. Des « vapeurs et de la lave se sont échappées par une fissure dans la zone de Mohala Street », a écrit la défense civile locale sur son compte Facebook.

Un responsable local a précisé qu’environ 10.000 personnes habitent la zone concernée par les évacuations. Sept cent soixante-dix bâtiments et 1.700 personnes sont sous le coup d’évacuations obligatoires, a déclaré Cindy McMillan, porte-parole du gouverneur.

Cette éruption spectaculaire du volcan Kilauea, l’un des plus actifs au monde, a provoqué des coulées de lave  jusque dans les zones d’habitation jeudi, poussant des milliers d’habitants d’Hawaï à vider leurs milieux de vie.

Lire aussi  Journée internationale de la terre : l’OGEC sensibilise les kinois par des actes

Jennifer LABARRE

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *