Forêt : La RDC lance l’expérimentation de la stratégie relative à la foresterie communautaire

La Direction de la gestion forestière du Ministère de l’Environnement et développement durable a lancé à Kinshasa, la phase expérimentale de la mise en œuvre de la Stratégie nationale relative à la Foresterie communautaire. Cette phase vise à donner le cadre d’orientation et les axes d’intervention du Plan d’action pour la mise en œuvre de ladite stratégie.   

Considérée comme un outil d’orientation à la fois pour les actions menées au niveau administratif et celles menées sur le terrain avec les communautés locales et les peuples autochtones, cette stratégie constitue le document de référence qui définit la vision et les principes directeurs de la foresterie communautaire sur l’ensemble du territoire national.

« L’Administration centrale veillera à l’application effective de ces outils à tous les acteurs sur toute l’entendue du territoire national », a indiqué le Directeur général en charge de forêts, José Ilanga.

La Stratégie nationale relative à la Foresterie communautaire comporte 5 axes à savoir, l’encadrement de la phase expérimentale, l’information et la sensibilisation des parties prenantes, le renforcement des capacités techniques et institutionnelles, la gestion, l’exploitation et la rentabilité des concessions forestières des communautés locales et le suivi, évaluation et la communication du processus.

L’expérimentation de cinq ans qui court depuis le 12 mars 2018, est la mise en œuvre de la politique communautaire en RDC a précisé Monsieur Ilanga. Selon lui, cette expérimentation se déroule conformément à ladite stratégie tel qu’approuvé par l’administration centrale de forêts.

« C’est une phase de capitalisation d’expériences mais aussi de partage d’informations. Nous allons travailler pour rendre beaucoup plus simple, le processus au niveau des communautés rurales », a indiqué Fifi Likunde, Chef de Division Foresterie communautaire au Ministère de l’Environnement.

Lire aussi  USA : un climatosceptique nommé à la tête de l’Agence de l’environnement

La phase expérimentale lancée officiellement aujourd’hui, a été suivie des initiatives de terrain ayant permis de collecter les données qui ont servi à l’élaboration de ladite stratégie. Cette phase sera exécutée sur 50 concessions forestières des communautés locales.

« La disposition relative à la foresterie communautaire est bénéfique aux communautés locales et peuples autochtones. Maintenant, ils vont avoir de portions des forêts sur lesquelles ils auront le droit sur la tenue foncière et forestière, et vont décider de l’utilisation  de ressources qui seront issues de ces espaces », a précisé Frederick Bofale, Expert en foresterie communautaire.

Initiée en 2016, la stratégie nationale relative à la foresterie communautaire validée par toutes les parties prenantes, a été approuvée au mois de mars 2018, par le Ministère de l’Environnement et Développement durable. L’arrêté ministériel a consolidé le cadre règlementaire nécessaire à la conduite harmonieuse de la foresterie communautaire en RDC.

Fanny Menga

Be Sociable, Share!

Une réflexion sur « Forêt : La RDC lance l’expérimentation de la stratégie relative à la foresterie communautaire »

  1. Nous pensons que cet outil de mise en oeuvre de la foresterie communautaire est très important. Mais la question est la vulgarisation de tous ces outils auprès des destinataires finaux que sont les communautés. Nous l’avons constaté par exemple dans le territoire de Kiri , secteur de Pendjwa province de Mai-Ndombe où la majorité de la population ne connaisse rien de la Redd+, surtout la foresterie communautaire .Pour un facilitateur c’est une tache difficile de commencer par l’ABC sur la question.
    Voila pourquoi, nous recommandons à la direction en charge de la question de réfléchir ensemble avec les partenaires afin de résoudre cette question, du moins dans les zones forestières de la RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *