Climat : « Je change », une phrase qui dit tout sur le premier forum sur l’économie du climat à Kinshasa

Le monde entier est aujourd’hui vulnérable face aux changements climatiques. Avec ses étendues des forêts vierges, la RDC se présente comme une solution aux problèmes climatiques à l’instar de l’Amazonie. C’est dans ce cadre que l’initiative « Je Change pour le Climat » a mis autour d’une table les décideurs politiques, économiques et sociaux, afin de les engager dans la mise en œuvre de l’accord de Paris sur le climat qui prévoit le maintien du climat mondial à 1,5°C avec une approche de concilier le business et le développement durable.

« Nous avons voulu à travers ce forum faire comprendre aux parties prenantes que la lutte contre le changement climatique est un levier pour le développement économique de notre pays » a déclaré le sénateur Innocent Nkongo, responsable Partenariat de ce forum.

Les échanges au tour de cinq thématiques choisies pour la circonstance à savoir, Forêt Agriculture, Energie, Infrastructure, et  Habitat  ont permis de dresser un état de lieu du secteur en RDC et lancer un plaidoyer auprès des entreprises commerciales les conscientisant à considérer leur impact sur le climat, et agir conformément aux  RSE (Responsabilités sociétales de l’Entreprise), afin de compenser leur emprunt écologique.

Au finish, les principaux décideurs économiques et politiques devront s’approprier l’Accord de Paris et s’engager à accompagner l’action climatique des acteurs non-étatiques.

« Le climat aujourd’hui est une question de tous. Les entreprises aussi ont une part dans la préservation du climat mondial mais aussi dans la protection de l’environnement », a conclu Monsieur Nkongo.

Cette rencontre organisée à Kinshasa, en marge de la Journée Mondiale de l’Environnement, a mis aussi en exergue le défi de la lutte contre la pollution au plastiques considéré comme un véritable casse -tête pour le pays, et plus particulièrement pour la ville de Kinshasa.

« Nous savons que dans certains pays voisins il y a une interdiction formelle  dans ce sens qui a contribué efficacement à l’assainissement des villes. L’autorité urbaine a un projet de modernisation de la ville qui prendra en compte l’assainissement de la ville de Kinshasa par le recyclage des déchets, parce que la gestion des déchets est un sérieux problème », a déclaré vice Premier Ministre et Ministre congolais des Affaires étrangères, Léonard Shé Okitundu. Et d’ajouter, « L’autorité gouvernementale a sa part de trouver une solution rapide mais aussi chaque personne doit être conscient de bannir les habitudes de vivre dans la saleté et savoir qu’il doit lutter pour l’assainissement en se responsabilisant individuellement ».

La lutte contre le réchauffement planétaire nécessite également une intégration multisectorielle afin de créer de synergies pour atteindre les objectifs et accomplir les engagements que la RDC a pris dans le cadre de l’accord de Paris pour le Climat.

« Aujourd’hui les entreprises ont un rôle important à jouer surtout dans la phase de conception de leurs produits. Il y a 3 choses à savoir, produire de manière intelligente et responsable, commercer de manière intelligente et responsable mais aussi consommer de manière responsable et intelligente », a fait savoir AL Kitenge, membre de l’organisation de ce forum.

Bien que le défi climatique reste énorme pour la RDC, néanmoins, le pays s’active à honorer ses engagements internationaux et envisage d’abriter en 2021 la 27ème Conférence des parties sur le climat (COP27).

Rappelons qu’à l’issue de ces travaux, une stratégie d’action climat de secteur économique congolais formel et informel devra être définie.

Jennifer Labarre

 

Be Sociable, Share!

2 réflexions au sujet de « Climat : « Je change », une phrase qui dit tout sur le premier forum sur l’économie du climat à Kinshasa »

  1. Nous l’ONG : Les Amis de l’Enseignant Congolais, ditent Merci à Je Change pour le Climat sachant bien que pour que les Objectifs soient atteints, chacun doit faire sa part ( Seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin)

  2. Nous, l’ONG / Les Amis de l’Enseignant Congolais, AM.ENS.CO en sigle representé par ces 5 membres au Forum d’Econimie du Climat remercions l’Asbl : Je Change pour le Climat et promettons notre expertise quant à la réalisations des Objectifs dégagés dans ce Forum de portée Nationale.
    [Seul on va vite , Ensemble nous allons plus loin]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *