Biodiversité : près de 50% des espèces marines meurent à cause des plastiques

Selon une récente étude publiée en Thaïlande, les déchets plastiques rejetés sur les océans, les mers, etc font payer un lourd tribut aux espèces aquatiques, à l’instar de  la moitié des tortues marines qui échouent sur les plages.

Les déchets retrouvés dans l’estomac d’une tortue verte, échouée dans une plage en Thaïlande.
Crédit photo/lemonde.fr

« Cette année, 50 % des tortues que l’on retrouve échouées sont malades à cause des plastiques qu’elles ont avalés », a déploré Weerapong Laovechprasit, vétérinaire.

Selon ce docteur, il y a quelques années cela ne concernait que 10 % des cas. Cette augmentation montre à suffisance que les déchets plastiques sont une menace de la biodiversité marine.
Signalons que, la Thaïlande fait partie des pays qui rejettent le plus de plastiques dans les océans. Chine, Indonésie, Philippines, Vietnam et Thaïlande déversent chaque année plus de quatre millions de tonnes de plastique en mer, soit la moitié du total des rejets dans les mers du monde, selon l’ONG de référence Ocean Conservancy.
Pour le biologiste marinThon Thamrongnawasawat, la médiatisation de ces morts aura « un impact fort ». « C’est la première fois en vingt ans que je vois une avancée possible », a-t-il précisé.
Au moins 300 animaux marins dont des baleines, des tortues de mer et des dauphins meurent chaque année dans les eaux thaïlandaises après avoir ingurgité du plastique.

 

Jennifer LABARRE

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *