Climat : Les légumes seront plus rares d’ici 2100

Plus de 31,5% de récoltes de moins pourrait être observé d’ici à 2100 avertissent les chercheurs. Avec les effets du réchauffement climatique les récoltes de légume partout dans le monde connaîtront une baisse drastique.  

La hausse de 4°c à laquelle les scientifiques pointent du doigt d’ici 2100, si rien n’est fait, pourrait sensiblement réduire les récoltes a signalé une étude publiée dans les comptes- rendus de l’académie américaine des sciences (PNAS).

Avec un air plus chaud et des ressources amoindries en eau, l’Europe du Sud,  les larges de l’Afrique et de l’Asie du sud pourraient être particulièrement affectées avec la réduction de près d’un tiers des récoltes de légumes qui sont cruciaux a une alimentation saine.

Près de 174 études qui examinent l’impact de l’environnement sur cet effet depuis 1975, soutiennent qu’à ce rythme, si rien n’est fait la production de légume sera un autre défi pour l’homme. « Notre analyse suggère que si nous continuons comme si de rien n’était, le dérèglement climatique réduira considérablement la disponibilité globale de ces aliments importants », a déclaré Alan Dangour, de la London School of Hygiene and Tropical Medicine.

 « Il faut agir d’urgence y compris en soutenant une agriculture qui résistera mieux aux changements climatiques et cela doit être une priorité des gouvernements à travers le monde », a-t-il insisté.

Signalons que la planète se réchauffe, il devient de plus en plus probable pour les différents pays de faire simultanément face à des pertes de récoltes majeurs, ce qui aura d’importantes implications sur les prix des aliments et la sécurité alimentaire.

Lire aussi  Environnement : les changements climatiques emportent les plus vieux baobabs d’Afrique

Fanny Menga

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *