Environnement : Bralima, « 16.961 tonnes de verre brisé recyclées et 5% des émissions de CO2 réduites en 2017 »

Dans son rapport publié récemment sur le développement durable, la société brassicole Bralima a porté à la connaissance du public son engagement dans l’atteinte des objectifs du développement durable suite à sa nouvelle stratégie brasser un monde meilleur.

Ce rapport révèle que près de 16 961 tonnes de verre brisé ont été recyclé soit 46 tonnes par jour pour réduire sensiblement les émissions de CO2, cela a occasionné la création d’emplois dans l’économie locale.

Outre le recyclage, la Fondation Bralima avec le soutien de la Fondation Heineken Africa a investi près de 120.000 dollars américains pour la construction de forages dans la province de Mbandaka en vue de favoriser l’accès à l’eau potable et limiter les maladies d’origine hydrique pour contribuer à l’amélioration de conditions de vie des population et à la protection de l’environnement.

Ce rapport révélé également que 7.600.000 dollars américains ont été investis dans l’achat du riz produit localement au cours de cette période. Le rapport, informe tout de même que la société a réduit 5% de CO2 de ses émissions annuelles.

En 2018, cette entreprise qui se veut citoyenne et éco-responsable entend améliorer davantage, la gestion de l’eau à travers le recyclage des eaux usées et l’arrêt des fuites dans ses installations.

La Bralima a réitéré son engagement de brasser un monde meilleur partant des champs de riz d’orge jusqu’aux bars. Un engagement qui rime avec les objectif du développement durable que s’est fixée pour 2020, cette entreprise qui vise au niveau mondial, le respect des personnes de la planète et de la prospérité.

Lire aussi  COP23 ​:​ ​​ une COP d'actions, enjeux et perspectives pour les Etats membres

La fondation Bralima intervient dans la protection des ressources hydriques, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, l’approvisionnement durable, la promotion de la consommation responsable, promotion de la santé et la sécurité, tout en investissant dans le développement communautaire.

Jennifer LABARRE

Be Sociable, Share!

Une réflexion au sujet de « Environnement : Bralima, « 16.961 tonnes de verre brisé recyclées et 5% des émissions de CO2 réduites en 2017 » »

  1. Si ces informations s’avèrent vraies, c’est une très bonne chose, dans la mesure ou il vous suffit seulement de faire un tour dans les installations ou usines de fabrication de nos sociétés, pour se rendre compte du niveau de pollution de l’environnement. Voilà pourquoi, il est tout de même recommandé à nos services de procéder toujours à une contre expertise des rapports présentés, afin de formuler des recommandations si nécessaire. Donc la Bralima est appelée a respecter le cahier des charges en la matière, et apportée des innovations pour lutter contre non seulement la pollution de l’environnement, mais aussi la pauvreté dans ses zones d’intervention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *