Santé : Itipo, l’unique bastion d’ebola à l’Equateur après la riposte  

Le village d’itipo dans la zone de santé d’Iboko reste à l’instant la seule aire de santé rapportant des cas confirmés d’Ebola après le lancement de la riposte, a renseigné le briefing hebdomadaire du Ministère de la santé.

C’est suite à ce constat que le ministre de la santé, Oly Ilunga, a félicité les experts de son ministère déployés pour le travail accompli. « En une dizaine de jours, vous avez été en mesure de mettre en place toutes les composantes de la riposte et une coordination efficace, malgré les conditions logistiques difficiles », a-t-il déclaré.

Il a en plus remercié ALIMA, l’installateur d’un centre de traitement d’Ebola à Itipo en une dizaine de jours, alors que jusqu’à ce jour, les patients étaient pris en charge temporairement dans un centre de transit à Itipo, avant d’être transférées à l’Hôpital général de Référence de Bikoro, se retrouvant ainsi éloignés de leur famille.

C’est grâce à des équipes d’intervention rapide qui vont de village en village à moto que le fonctionnement des commissions locales et le mécanisme de suivi des alertes et contacts l’ont impressionné. Ceux-ci ont également réussi à instaurer un véritable dialogue avec de pygmées, qui leur ont permis de faire accepter plusieurs mesures de santé publique, y compris l’enterrement sécurisé.

Par ailleurs, le dernier cas confirmés d’Ebola dans cette aire de santé, a été rapporté le 3juin dernier, il s’agit d’une fille de 7 ans, dont la mère était un cas probable, décédé le 20 mai.

Cependant, toute la chaine de transmission autour de la famille a été identifiée, un dialogue a été instauré et a accepté de collaborer avec les autorités sanitaires. « La vaccination au sein de ce cercle est en cours », rassure le ministre de la santé.

Lire aussi  Forêt : Un labortoire de la biologie du bois installé à Yangambi (RDC)

Charlie LUTEZA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *