Conservation : Un sujet tanzanien arrêté à Kinshasa avec plus de 60 kilos d’ivoire d’éléphant

La nouvelle n’a pas été portée sur la place publique par les autorités de l’ICCN (Institut pour la Conservation de la Nature) qui ont été informées en premier de l’arrestation à l’Aéroport International de N’djili du sieur Oriko Oliford. Ce sujet tanzanien a été intercepté en début du mois de juin par les services intelligents de l’aéroport, pendant qu’il s’apprêtait à traverser les frontières de la RDC avec une cargaison de 62,5 kilogrammes d’ivoire d’éléphants.

Selon notre source, cette cargaison dissimulée dans ses bagages a été vite saisie par les services aéroportuaires, au moment de l’embarquement. L’ivoire saisi a été collectionné en RDC et devrait prendre la route de la Malaisie.

Après l’ouverture du dossier au Parquet Général de Kinshasa Matete, le présumé Oriko Oliford a été transféré à la prison de Makala à Kinshasa. Il devra passer en chambre du Conseil et sera par la suite fixé sur sa comparution devant le Tribunal.

Conforment à la loi sur la conservation de la nature, Oriko risque d’encourir une peine allant de 5 à 10 ans de prison. Il devra payer entre 25 et 100 millions de francs congolais d’amande transactionnelle.

Signalons que le colis saisi n’a pas encore été ouvert pour des raisons d’enquête.

Alfred NTUMBA

Lire aussi  Conservation : la RDC lance le processus d’élaboration du 6ème rapport sur la Biodiversité

Une réflexion sur « Conservation : Un sujet tanzanien arrêté à Kinshasa avec plus de 60 kilos d’ivoire d’éléphant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *