Conservation : Le transfert des Okapis et Bonobos en Chine, l’ICCN renvoi la balle à la CITES

En réponse à la lettre lui adressée par le Ministre de l’Environnement et développement durable, relative à l’importation de certaines espèces animales aux fins des échanges entre les Zoos chinois (Zoo de Taiyuan et celui de Anji Zhongnan) et l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature, le Directeur général de l’ICCN, Cosma Wilungula a renvoyé le requérant à la CITES (Convention sur le Commerce International des Espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction).


« Etant données la vulnérabilité et la sensibilité des spécimens sollicités dont certains en danger critique d’extinction (Gorilla beringe! beringei, Pan paniscus, Pan troglodites, Trichechus senegalensis), sont inscrits à l’Annexe I de la Convention CITES, à l’exception de Okapia johnstoni qui n’est pas inscrit aux Annexes de la CITES mais qui est intégralement protégé en RDC). Nous sommes appelés à respecter les dispositions de la Convention CITES et des lois congolaises y afférentes, disposant que l’exportation ne peut pas se faire à des fins commerciales », peut-on lire dans cette correspondance.

Pour l’ICCN, les autorités scientifiques de la RDC et de la Chine devront émettre l’Avis de commerce non préjudiciable et l’Organe de gestion CITES/RDC devra émettre l’Avis d’acquisition légale conformément aux lois congolaises avant de signer les permis d’exportation.

En outre, le requérant devra s’adresser préalablement à l’Organe de gestion CITES de son pays (Chine) pour solliciter et obtenir les permis d’importation avant de s’adresser à l’Organe de gestion CITES de la RDC pour demander les permis d’exportation, suivant les formalités administratives d’usage. « J’invite le requérant à entrer en contact avec la Coordination CITES/ROC, qui me lit en copie, pour de plus amples informations dans le respect de la Convention », indique ce document.

Lire aussi  France : Joseph Bobia, « la démission de Nicolas Hulot est un aveu d’échec »

Alfred NTUMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *