Fôret : Une table ronde multi acteurs pour échanger les expériences sur  la foresterie communautaire en RDC

La Direction de la Gestion forestière du ministère de l’Environnement et Développement durable a organisé à Kinshasa, la 5ème table ronde multi acteurs sur la foresterie communautaire en RDC. Cette édition s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation de la phase expérimentale de la mise en œuvre de la SNFC (Stratégie Nationale relative à la Foresterie Communautaire), avec un focus sur les mécanismes de suivi, évaluation et partage des progrès ainsi que la stratégie de communication et le partage des leçons apprises.

Les acteurs de la société civile environnementales et les partenaires réunis à Kinshasa pour la 5è table ronde multi acteurs sur la foresterie communautaire. (Photo, Serge Ntumba/Environews)

Avec une durée de 5 ans, cette phase expérimentale se veut un moment de capitalisation des expériences en cours et de partage des informations relatives à la gestion et à l’exploitation des concessions forestières des communautés locales érigées en sites pilotes.

 « Nous serons en phase d’apprentissage pour voir notre cadre réglementaire s’adapter au spécificité de chaque milieu, et l’impact que les communautés ont sur les forets. Il faut donc voir au bout de 5 ans, si nous pouvons encore nous mettre autour d’une autre table ronde pour évaluer », a souligné Théophile Gata, directeur exécutif du Centre d’appui à la gestion durable des forets.

Durant 3 jours, il sera donc question de définir la feuille de route spécifique des groupes thématiques de travail au regard du plan d’actions de cette période d’apprentissage du processus en vue de mieux nourrir le dialogue multi acteurs. « Pour nous la table ronde c’est vraiment très important car ça permet de fédérer tous les acteurs qui travaillent sur la foresterie communautaire. Autour de cette même question, on partage tous le même objectif, et une vision commune en ce qui concerne la foresterie communautaire », a souligné claire Parfondry, coordonnatrice d’un projet de foret communautaire en RDC.

Lire aussi  Bukavu: Une éventuelle catastrophe similaire à celle de Tara s'annonce à Ibanda

Initiée en octobre 2015 à Kinshasa, ces échanges ont pour but de forger un consensus entre les différentes parties prenantes sur le développement harmonieux du processus de création et de développement des forêts communautaires, pour y arriver, une stratégie nationale relative à la foresterie communautaire ainsi qu’un plan d’action pour sa mise en œuvre à travers le pays a été lancé récemment.

 

Fanny MENGA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *