Environnement : Clôture de la 6ème Assemblée du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM)

Après 5 jours de discussions intenses, les participants à la sixième Assemblée du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) se sont accordés sur certaines matières et formuler quelques recommandations notamment, communiquer efficacement; fournir des données quantifiées sur les externalités environnementales afin de permettre de meilleures décisions d’investissement par les gouvernements; et créer une plate-forme diversifiée avec des acteurs issus de différents groupes de parties prenantes qui leur donne les moyens de faire progresser les transformations.

Naoko Ishii, Directrice générale du FEM et Présidente, a félicité Trần Hồng Hà , Ministre vietnamien des ressources naturelles et de l’environnement, à l’issue de la sixième Assemblée du FEM

Au cours de cette séance, l’Assemblée a pris note du rapport sur la reconstitution du FEM-7, de la sixième étude de performance globale du FEM, et le rapport du Groupe consultatif scientifique et technique. Le Rapport sur la reconstitution du FEM-7 comprenait un résumé des négociations, des orientations de programmation et de l’allocation des ressources, ainsi que des recommandations politiques pour le FEM-7, ainsi qu’un projet de résolution sur sa reconstitution.

Directrice générale du FEM, a réaffirmé sa conviction que le son institution pourrait jouer un rôle extrêmement utile pour relever les défis environnementaux.

Dans un message de la société civile, Priscilla Achakpa, du Programme environnemental des femmes du Nigéria, a souligné la nécessité de reconnaître que les partenariats entre le FEM et la société civile est la clé pour réaliser un changement transformationnel.

Trần Hồng Hà, Ministre des ressources naturelles et de l’environnement du Viet Nam, a indiqué qu’il avait été inspiré par l’engagement de l’Assemblée à résoudre les problèmes pressants liés aux plastiques marins, à la perte de biodiversité et à l’économie bleue.

Rappelons que cette sixième Assemblée qui s’est tenue dans la ville de Da Nang au Vietnam a permis d’échanger sur la gestion durable des forêts, la prévention d’un héritage toxique, la transformation de l’industrie chimique, la faune, le genre et l’environnement, l’innovation dans l’énergie propre, le financement de la conservation et les zones arides durables.

Lire aussi  Forêt : Nouveau projet de création des forêts communautaires dans le parc de la Salonga

Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *