Conservation : deux okapis capturés par des chasseurs dans le Bas-Uele

Deux okapis femelles ( la mère et l’enfant) ont été capturés par deux chasseurs dans la réserve de Rubi-tele dans le territoire de Buta, ont annoncé les autorités de cette partie du pays. 10 jours après cet incident, le vice-gouverneur de la province du Bas-Uele, Armand KASUMBU a fustigé cet acte, avant de lancer ce  19 juillet  un appel à la libération immédiate de ces animaux, de crainte qu’ils périssent  à cause d’une alimentation inadéquate.

S’attaquer aux Okapis constitue une infraction d’autant plus que cette espèce est  inscrite sur la liste rouge de l’UICN. elle est  totalement protégée.

« Il serait mieux de relâcher les deux bêtes et leur donner la chance de vivre dans la nature. Elles ont beaucoup de chance de survivre dans la nature que dans les bras des humains », a déclaré le vice-gouverneur.

L’okapi est un animal endémique de la RDC,  et sa survie nécessite un encadrement et une alimentation particuliers. « Ces bêtes-là, si vous les gardez et que vous ne les nourrissez pas d’une certaine manière avec un certain type d’arbres, etc., elles meurent. La Réserve à faune d’Okapis s’en sort bien parce que les partenaires sont venus et ils ont mis en place les infrastructures nécessaires », a  rappelé  Armand Kasumbu.

Jusque-là,  aucune information sur le lieu où se trouvent ces mammifères ainsi que l’identité complète de  ces braconniers ne sont disponibles.

Jennifer LABARRE

Be Sociable, Share!
Lire aussi  Biodiversité : Le pangolin est l’animal le plus braconné  au monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *