SANTÉ : DEBUT DE LA VACCINATION CONTRE EBOLA

Les autorités sanitaires congolaises ont annoncé, pour mercredi, le début de la vaccination contre la fièvre hémorragique à virus Ebola à Mangina, en territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu.

« La vaccination commence mercredi. Les équipes sont sur le terrain pour identifier les contacts autour des cas confirmés », a déclaré le Dr.Bathe Ndjokolo, directeur général de la lutte contre Ebola, au ministère de la santé.

Pour cela, plus de 3220 doses des vaccins sont disponibles au dépôt central à Kinshasa. Ne sont concernés à cette vaccination que le personnel soignant, les contacts des malades ainsi que leurs contacts, a supposé le directeur général.

Le président de la société civile de Beni, Pasteur Gilbert Kambale a suggéré dans une déclaration faite lundi 6 aout à la presse, que la voie royale serait de vacciner tout le monde, surtout en raison de la proximité et du flux des mouvements entre la ville de Beni et les agglomérations de la zone de Mangina, épicentre de la maladie à virus Ebola dans le territoire de Beni.

« Il Ya des gens qui quittent Mangina pour aller ailleurs. La propagation risque d’être rapide et si tout le monde est vacciné, cela pourrait arrêter la propagation d’Ebola à Beni », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, il a déjà été enregistré des cas probables, dans la province voisine de l’Ituri. Deux défis ont été identifié par le ministère de la santé à savoir, une réponse dans une zone à haute insécurité avec présence des mouvements des rebelles et le dispositif de surveillance des points d’entrée compte tenu des mouvements importants vers les provinces voisines, de l’Ituri, de la Tshopo, du Maniema et du Sud-Kivu.

Lire aussi  Santé : EBOLA, de l'espoir au bout du tunnel après une confirmation vécue comme un moment fatidique à Mangina

CHARLIE LUTEZA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *