Santé : Une nouvelle épidémie sévit dans la province du Kwango

La province du Kwango dans la partie ouest de la RDC est touchée par une nouvelle maladie dénommée « Konzo », a déclaré le docteur Apollinaire Yuma, Médecin Chef de Zone de Santé de Panzi, en territoire de Kasongo Lunda.

Le nombre des victimes est passé de 131 personnes semaine dernière, à 231. Soit, 100 nouveaux cas en 9 jours. Trois territoires sur cinq que compte cette nouvelle province issue du démembrement sont touchés par cette maladie. Il s’agit du territoire de Feshi, Kahemba et Kasongo Lunda.

A Kasongo Lunda, 11 aires de santé sont déjà touchées. Parmi lesquelles il y a celle de Panzi avec 38 cas, Muningulu 27 cas, Kambandambi 20 cas Shabenge 16 cas Tshakala 16 cas, et Mukalakata 11 cas.

Les autorités sanitaires de ces aires de santé ont lancés un cri d’alarme pour que soit implanté au plus vite dans la région, un centre orthopédique pour la rééducation des patients dont les membres inférieurs sont atteints de paralysie, et un appui en médicaments essentiels pour la prise en charge médicale, notamment avec des vitamines du groupe B.

Sur le terrain, l’exécutif provincial s’active pour évaluer le drame humanitaire et y proposer des solutions adéquates avant l’explosion d’autres épidémies subséquentes.

Signalons que, le « Konzo » est une maladie contagieuse d’origine alimentaire qui entraine la paralysie des membres inférieurs. Les zones rurales pauvres d’Afrique tropicale ou équatoriale sont les plus touchées par cette maladie.

Elle ressurgit selon des cycles, en période de famine, de sécheresse, de conflits et surtout dans des zones de grande pauvreté quand des personnes sont obligées durant plusieurs semaines de consommer du manioc amer (manihotesculenta) mal préparé.

Lire aussi  Chine : fin du commerce et du travail artisanal d'ivoire

Fanny MENGA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *