France : Nicolas Hulot démissionne du gouvernement

Le ministre français de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot a annoncé ce mardi 28 août au micro de la radio France Inter, qu’il avait pris la décision de quitter le gouvernement. « Je prends la décision de quitter le gouvernement », a t-il déclaré, après avoir confié qu’il se sentait « tout seul à la manœuvre » sur les enjeux environnementaux au sein du gouvernement.

Il a assuré ne pas avoir prévenu, ni le président de la République Emmanuel Macron, ni le Premier ministre, Edouard Philippe de sa décision de quitter son poste. « C’est une décision entre moi et moi », a-t-il ajouté. Tout en estimant que, s’il leur en avait parlé, ceux- ci auraient tenté de le dissuader, Nicolas Hulot a cependant dit son profond respect et son « amitié » pour Monsieur Macron.

« J’espère qu’il tirera les leçons de ma décision et que ce geste sera utile, pour que chacun se pose la question de sa responsabilité », a-t-il renchérit.

Depuis le Danemark  où il a appris avec surprise la démission de son ministre, Emmanuel Macron a pris acte de la décision prise par la deuxième personnalité de son gouvernement. « C’est la décision d’un homme libre« .

Interrogé sur ses motivations à quitter ce prestigieux poste, Nicolas Hulot a dit qu’il avait remarqué que « l’écologie n’était pas la priorité de ce gouvernement », alors que « ce sujet conditionne tous les autres ». Et d’ajouter : « on s’évertue à entretenir un modèle économique cause de tous ces désordres climatiques. Nous faisons beaucoup plus que d’autres pays, mais est-ce que les petits pas suffisent…la réponse, elle est non ». A-t-il souligné.

Lire aussi  Forêt : Greenpeace Afrique charge la Norvège et la France dans l’exploitation illégale des forêts en RDC

Au cours de cet entretien, Hulot a également évoqué ses batailles avec le ministre de l’agriculture. « Je ne peux pas passer mon temps dans des querelles avec Stéphane Travert », a-t-il indiqué.

Quelques heures après son annonce, l’Elisée vient de réagir. « Nicolas Hulot peut être fier de son bilan au ministère de la transition écologique », a commenté l’Elysée auprès de l’AFP. Un remaniement serait prévu dans les heures qui suivent, a annoncé la même source, tout en précisant que « la détermination reste totale pour poursuivre dans la même direction et avec le même niveau d’ambition ».

Nelphie MIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *