Côte d’Ivoire : 40 millions d’euros de l’Allemagne pour la construction de la première centrale solaire

L’ambassade d’Allemagne à Abidjan  a annoncé que l’Allemagne compte financer à hauteur d’environ 40 millions d’euros, la construction de la première centrale solaire de 37,5 MWc (mégawatt-crête, la puissance électrique maximale) en Côte d’Ivoire.  Dans un communiqué, la mission diplomatique allemande souligne que cette somme sera composée d’un financement de 27 millions d’euros accordés par la Banque allemande de développement, KFW, et d’une contribution de 9,7 millions d’euros de l’Union européenne.  

« Cette centrale de Boundiali située au nord de ce pays d’Afrique de l’Ouest veut porter la part des énergies renouvelable dans son mix énergétique à 11 % d’ici à 2020  et au mix à hauteur de 16 % en 2030, selon son objectif à atteindre », a rapporté les autorités ivoiriennes, cité par le monde.Fr

A en croire les autorités ivoiriennes, La construction de plusieurs centrales à biomasse est en marche. Ces  unités de production développées par le groupe agro-industriel ivoirien SIFCA et le français EDF, seront alimentées par les résidus de palmiers à huile de SIFCA. 

La cote d’ivoire dispose actuellement d’un réseau de 5 000 km de lignes à haute tension et d’une puissance installée de 2 200 MW. Le gouvernement ambitionne d’atteindre 4 000 MW en 2020 et 6 600 MW en 2030.

Selon l’Association ivoirienne des énergies renouvelables (AIENR),  La Côte d’Ivoire, leader dans le secteur de l’électricité en Afrique de l’Ouest a consommé à peine 1 MW d’énergie solaire en 2018 ; Sa fourniture d’électricité (environ 2 000 MW au total) est assurée à hauteur de 75 % par l’énergie thermique. Il compte également des barrages hydroélectriques.

Il sied de rappeler que la signature de ce contrat de financement intervient quelques semaines avant la visite en Allemagne du président ivoirien, Alassane Ouattara, prévue le 30 octobre, à l’occasion du sommet du G20 pour les investissements. Cet accord de partenariat a été paraphé par l’ambassadeur d’Allemagne en Côte d’Ivoire, Michael Grau, la directrice générale du ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ).

Lire aussi  Forêt : Vers la création d’un réseau des Ongs pour la gestion durable des tourbières

Albert MUANDA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *