Opportunité : CIFOR recherche un (une) facilitateur (trice) de terrain 

OUVERT

Rejoignez le Cifor et faites la différence !  Facilitateur de terrain (Ref. 1827)

Forest Management and Restoration Research Team   Yangambi, République démocratique du Congo Le  Centre  de  recherche  forestière  internationale  (CIFOR)  envisage  un  monde  plus  équitable  où la foresterie et les paysages améliorent l’environnement et le bien-être de tous.

Le CIFOR est une institution scientifique à but non lucratif  qui mène des recherches sur les défis les plus urgents de la gestion des  forêts et des paysages dans le monde. En utilisant une approche globaleet multidisciplinaire, nous visons  à améliorer le bien-être humain, à protéger l’environnement

et à   accroître l’équité. Pour ce faire, nous  menons des recherches novatrices, développons les capacités des partenaires et engageons activement  le dialogue avec toutes les parties prenantes pour éclairer les politiques et les pratiques qui touchent les  forêts et les gens. Le CIFOR est un centre de recherche du CGIAR et dirige le programme de recherche du  CGIAR sur les forêts, les arbres et l’agroforesterie (FTA). Notre siège trouve à Bogor, en Indonésie, avec  des bureaux à Nairobi au Kenya, à Yaoundé au Cameroun et à Lima au Pérou.  Le CIFOR recherche un   Facilitateur de terrain

Préambule  

Le  projet  FORETS  (FOrmation,  Recherche,  Environnement  dans  la  TShopo)  est  une  action  financée  principalement par des ressources du 11e Fonds de Développement Européen.   Il  contribue  au  développement  intégré  du  paysage  de  la  réserve  et  de  la  biosphère  de  Yangambi  en  République  démocratique  du  Congo  (RDC).  Il  vise  à  améliorer  la  conservation  et  l’utilisation  de  la biodiversité et des services écosystémiques pour le développement durable des populations locales. Les activités sont définies le long de l’axe Yangambi‐Kisangani dans la province de Tshopo et visent le soutien  des communautés locales par la sensibilisation, l’extension et le renforcement des ressources humaines  nationales  par  des  programmes  officiels  de  formation  universitaire  tels  que  LMD  (licence,  master,  doctorat),   L’objectif de cette initiative est de réaliser une série d’opportunités de développement socio‐économique  dans  un  paysage  d’environ  400  000  ha,

ayant  une  incidence  directe  et  indirecte  sur  une  population  d’environ 1 million d’habitants urbains et ruraux.  Le  Centre  de  recherche  forestière  internationale  (CIFOR)  est  l’organisation  internationale  chargée  de  mettre en œuvre cette initiative avec l’aide de partenaires locaux et internationaux. Dans le cadre du projet FORETS, le CIFOR recrute un facilitateur de terrain pour aider le coordinateur du  projet dans l’accomplissement de ses tâches.

Résumé des responsabilités 

Le facilitateur de terrain aura les responsabilités suivantes :

  • Faciliter les relations entre toutes les parties prenantes du projet et permettre aux bénéficiaires de  s’approprier  les  résultats  du  projet,  avec  participation  et  coordination  (si  nécessaire)  de  campagnes de sensibilisation et de vulgarisation (OS1R2A4) ;
  • Mettre régulièrement à jour les données socio‐économiques et démographiques dans le paysage d’intervention du projet (OS1R2A1) ;
  • Contribuer à la préparation/finalisation et à la mise en œuvre des Plans de Développement Local  (PDLs) (OS2R2A2 et OS2R2A3) ;
  • Définir et mettre en place un programme de recherche appliquée pour la mise en œuvre de la  Gestion  Durable  des  Forêts,  en  coordination  et  consultation  avec  le  Directeur  de  projet (OS3R1A2) ;
  • Contribuer à l’adoption officielle des limites et du statut de la Réserve de Yangambi (OS3R1A3) ;
  • Savoir identifier les principales contraintes locales pouvant affecter la bonne réussite des activités sur terrain (dynamiques conflictuelles, tensions politiques, contraintes techniques) ;
  • Diriger les activités du projet sur le terrain dans le paysage de Yangambi ;
  • Coordonner avec « l’expert en communication et extension » toutes les activités médiatiques, la communication, la diffusion et les engagements liés au projet ;
  • Diriger  la  mise  en  œuvre  du  système  de  suivi  du  projet  en  étroite  consultation avec  le coordonnateur du projet et les équipes chargées de la collecte des données ;
  • Organiser et faciliter les visites des partenaires et des donateurs ; Assurer une liaison étroite avec le coordonnateur FORETS et les autres membres du personnel de soutien pour assurer la budgétisation, la planification financière, la logistique et la documentation  des dépenses appropriées ;
  • Organiser et animer des ateliers et des réunions FORETS, à l’échelle nationale et internationale ;
  • Rédiger des apports périodiques sur les activités dans le paysage de Yangambi ;
  • Effectuer d’autres tâches pouvant être requises par le coordinateur du projet.

 Exigences  Éducation, connaissances et expériences 

  • Diplôme de licence en sciences sociales et/ou développement communautaire et/ou rural ;
  • Au moins 5 ans d’expérience dans la mise en œuvre de projets axés sur la foresterie, l’agroforesterie,  l’analyse de la chaîne de valeur, la gestion intégrée du paysage ou le développement rural ;
  • Une expérience antérieure en RDC est obligatoire et l’expérience dans d’autres pays africains serait  un atout ;  • Expérience de travail avec un réseau large et diversifié de groupes et d’individus ;
  • Bonne maîtrise du français et de l’anglais parlé et écrit. Une connaissance des langues locales (lingala  et swahili) serait considérée comme avantageuse ;
  • Bonnes compétences en matière de communication et de rédaction ;
  • Bonnes compétences en Informatique (Word, Excel, PowerPoint);
  • Avoir un permis de conduire pour voiture et moto.  Attributs et compétences personnels
  • Aptitude à l’animation et à l’organisation dans les pays en développement ;
  • Compétence dans l’organisation personnelle et l’établissement des priorités, avec la capacité de gérer  les priorités multiples et de travailler efficacement sous la pression du temps ;
  • Excellentes aptitudes en  relations interpersonnelles, de  travail en équipe, d’initiative et d’échange  avec les autres membres des équipes multiculturelles et multidisciplinaires ;
  • Expérience de travail avec un réseau large et diversifié de groupes et d’individus ;
  • Très  bonne  capacité  d’adaptation  en  milieu  rural/forestier  et  compétences  en  facilitation

communautaire.

 

Termes et conditions 

  • Le CIFOR offre une rémunération compétitive en USD, en rapport avec les compétences et  l’expérience.
  • La nomination est pour deux ans et comprend une période d’essai de neuf mois, avec possibilité de prolongation en fonction de la performance, de la pertinence continue du poste et des ressources  disponibles.
  • Le lieu de travail sera à Yangambi, en République démocratique du Congo.
Lire aussi  Biodiversité : Un outil permet de relier la corne de rhinocéros saisie à la carcasse de l'animal

Processus de demande

  • La date limite d’inscription est le 10 octobre 2018.
  • Nous prendrons connaissance de toutes les demandes, mais communiquerons

uniquement avec les  candidats présélectionnés.  Pour postuler, veuillez visiter notre page carrière sur notre site à l’adresse suivante  http://www.cifor.org/careers

Pour en savoir plus sur CIFOR, veuillez visiter notre site web à l’adresse suivante

http://www.cifor.org

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *