RDC : une nouvelle vague d’épidémie d’Ebola à Beni

200 cas de fièvre hémorragique signalés dont 165 confirmés et 35 probables, tel est  le nouveau tableau peint par l’OMS sur l’épidémie de la maladie à virus Ebola à Beni dans la province du Nord Kivu. Exposant ainsi cette région à une deuxième  vague de l’épidémie à virus Ebola, a déclaré Tarik Jasarevic, porte-parole de l’OMS à Genève, cité par ONU Info.

Depuis le 1er août la ville de Beni a enregistré au total de 205 cas dont 170 cas confirmés et 35 cas probables. Sur les 170 cas confirmés, il y a eu 95 décès, 54 guérisons et 21 malades sont encore sous traitement.

Selon un calcul de l’AFP reprenant les bulletins épidémiologiques quotidiens du ministère de la Santé, actuellement 16.202 personnes ont été vaccinées alors que quinze décès ont été enregistrés parmi les cas confirmés à Beni et 26 cas suspects sont en cours d’investigation.

A en croire Oly Ilunga, ministre congolais de la Santé, cette deuxième vague est le résultat des résistances communautaires à la riposte, des villes mortes, de l’insécurité et de la faible collaboration des tradi-praticiens sur leurs activités de riposte.

Pour sa part,  l’OMS déclare que  la situation sécuritaire préoccupante à Beni aurait contribué à l’augmentation des cas d’Ebola depuis septembre. La semaine dernière 39 nouveaux cas d’Ebola ont été signalés dont 32 à Beni, soit 82% des nouveaux cas, alors que les équipes participant à la riposte ont connu plusieurs incidents sécuritaires, mettant en péril la réponse à la maladie.

Face à cette situation, les autorités congolaises ont annoncé il y a quelques jours des mesures contre « les agressions des personnels de santé et le non-respect des mesures de prévention ».   Une  décision consécutive à l’agression des volontaires de la Croix-Rouge congolaise la semaine passée.

Lire aussi  Pollution : un jeune néerlandais veut nettoyer les Océans

Après avoir  ciblés près de 70.000 écoliers, l’UNICEF et ses partenaires ont fourni des équipements d’hygiène et de santé aux 365 écoles considérées à haut risque afin de permettre aux écoles de constituer les environnements protecteurs pour les enfants.

Il sied de rappeler que les opérations de lutte contre Ebola ont été perturbées à Beni par des résistances des habitants de certains quartiers et suspendues quelques jours après une attaque des miliciens des ADF dans une banlieue Est de Beni.​

Albert MUANDA

Be Sociable, Share!

Une réflexion au sujet de « RDC : une nouvelle vague d’épidémie d’Ebola à Beni »

  1. Bonjour Pères Mères Frères et sœurs.
    Je suis un togolais et je vis au Togo.Pour le cas d ebola je vous propose un complément alimentaire très efficace qui agit sur les virus.j’ai le produit avec moi. Sauvons les Vies qui perdent.
    Contact +228 9994332 ou +22 97037477.
    Grand merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *