Santé : Les microplastiques dans l’organisme humain se transforment en poison

Une étude de l’Agence fédérale pour l’environnement et l’Université médicale de Vienne, a révélé la présence de microplastiques dans les selles humaines. Cette nouvelle fait suite à l’annonce par le gouvernement britannique de l’interdiction des pailles , des cotons-tiges et des agitateurs afin de réduire la pollution plastique croissante sur son sol.

A en croire ces scientifiques, la plupart des participants ayant consommés des aliments et des boissons emballés dans le plastique ou contenus dans des bouteilles en « polyéthylène téréphtalate » ou PET consommaient du poison.

«Certaines indications donnent à penser que les microplastiques peuvent endommager le tractus gastro-intestinal en favorisant les réactions inflammatoires ou en absorbant des substances nocives. Des études supplémentaires sont nécessaires pour évaluer les dangers potentiels des microplastiques pour l’homme », a déclaré Philipp Schwabl, le premier auteur travaillant à la Division de gastroentérologie et d’hépatologie de l’Université de Médecine de Vienne.

Après avoir usé sur 10 plastiques les plus utilisés au monde, les analyses du laboratoire, certifiés par l’Agence fédérale de l’environnement révèlent  que, 10 grammes des selles des huit personnes étudiées contenaient en moyenne 20 particules de microplastique.

Dans cette étude menée, les concentrations de microplastiques les plus élevées et des particules de plastique ont également été trouvées chez les animaux dans le système digestif, dans le sang, dans la lymphe et dans le foie. L’étude a rapportée que 90% des oiseaux de mer emmagasinent du plastique dans leurs estomacs.

Cette étude internationale portait sur cinq femmes et trois hommes âgés de 33 à 65 ans vivant dans différentes parties du monde. Ces scientifiques de l’Agence fédérale pour l’environnement et de l’Université médicale de Vienne avaient tenu un journal de nutrition pendant une semaine avant de rendre public cet échantillon de selles.

Lire aussi  Santé : 11 pays d’Afrique centrale discutent de la tuberculose à Kinshasa

Albert MUANDA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *