Sante : 5 raisons mises en lumière pour éradiquer la poliomyélite

«Je veux en finir avec la polio » tel est le thème choisi cette année pour célébrer la Journée mondiale de la lutte contre la polio. Cette journée a été une occasion pour les acteurs de la lutte contre la poliomyélite de mettre en lumière 5 raisons fondamentales pour éradiquer  cette épidémie. Il s’agit notamment  d’améliorer la vie, améliorer la santé des enfants, investir dans le futur, faire des économies et écrire une nouvelle histoire entre le Rotary et ses partenaires.

Présent à cette cérémonie, le ministre de la santé publique, Oly Ilunga a relevé les succès enregistrés entre mai 1998 et octobre 2008. « Nous avons enregistré 300.000 cas de paralysie en 1998 et ce nombre a été réduit de plus de 90% en 2008 soit 1.625 cas » a-t-il indiqué.

Par ailleurs, Il a profité de l’occasion pour rendre hommage aux différents acteurs qui militent pour l’éradication de cette maladie.

Conformément aux souhaits émis par l’Organisation mondiale de la Santé, de voir cette maladie éradiquée dans les 199 pays endémiques, des efforts ont été certes consentis pour atteindre cet objectifs. Cependant, l’on enregistre encore trois pôles de résistance en Afrique subsaharienne, en Amérique du Sud et une partie de l’Asie du Sud.

Très actif dans la lutte contre cette épidémie, la Rotary international rassure toutefois que grâce campagnes préventives organisées, la journée du 24 octobre prochain ne commémora pas la polio en RDC mais plutôt célébrera sa fin.

« Nous avons mis les points sur les différents problèmes, identifié les contraintes et formulé les remèdes pour avancer dans la lutte contre la polio », a déclaré Pierre Kandolo, coordonnateur du comité des opérations d’urgence de polio.

Lire aussi  Biodiversité : les importations d'animaux africains protégés explosent en Asie

Rappelons que la poliomyélite est une maladie virale qui touche les enfants, et particulièrement les enfants de moins de 5 ans. Le virus responsable de cette maladie très contagieuse attaque le système nerveux central et peut provoquer en quelques heures, une paralysie définitive.

Fanny MENGA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *