Climat : Le changement climatique, un risque « extrême » pour deux tiers des villes africaines

« Les menaces liées au changement climatique font peser un risque « extrême » aux deux tiers des villes africaines, en raison de la hausse de la population et d’infrastructures médiocres», a révélé un rapport émanant du cabinet de conseil Verisk Maplecroft. Ce même rapport met en garde sur la vulnérabilité économique au changement climatique, qui concerne tout particulièrement les grandes villes africaines.

Une vue de la ville de Kinshasa, prise depuis Brazzaville (Photo, Alfred Ntumba/Environews)

Selon ce rapport, la part du PIB en Afrique concernée par ce « risque extrême » pourrait passer de 895 milliards de dollars aujourd’hui à plus de 1397 milliards de dollars en 2023.

Certaines des villes les plus peuplées de la planète, comme New Delhi, Bombay, Mexico, Karachi, ont également un « risque élevé » de voir le changement climatique infliger des dommages à leurs économies et leurs populations , à l’opposé de la ville de Glasgow, de Belfast, d’Edimbourg, de Rouen, de Renne et d’Hanovre.

« Le rapport a évalué la capacité à résister aux chocs climatiques et c’est cela qui fait que les villes africaines soient plus à risque que le reste du monde », a commenté Niall Smith, analyste chez Verisk Maplecroft.

A en croire ce rapport, 13,2 millions d’habitants sont régulièrement victimes d’inondations à Kinshasa ; Et suite à la hausse de la population estimée à 26,7 millions d’ici 2035 ainsi que les perturbations liées aux événements, la météo risquent d’augmenter.

L’ONU a estimé que  l’Afrique contient à son sein 86 des 100 villes reconnues mondialement la plus importante à la croissance démographique, en occurrence de la ville de Bangui, de Monrovia, de Mbuji-Mayi et de Kinshasa qui sont répertoriées comme les plus à risque.

Lire aussi  Santé : des Scientifiques alertent sur l’exposition prolongée devant les écrans

Albert MUANDA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *