Bruxelles : Début de la 18ème réunion des parties du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo

C’est le Musée Royal de l’Afrique Centrale (Tervurin) qui accueille la première journée de la 18ème réunion des parties du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC). Les travaux lancés ce mardi doivent déboucher sur de nouveaux engagements afin de préserver ces forêts partagées par une dizaine des pays d’Afrique centrale, et considérés comme un patrimoine de l’humanité.

Le choix porté sur ce grand musée ne relève pas du hasard.  Pour les organisateurs, le Musée de Tervurin a depuis des années, entretenu de liens étroits avec les forêts du bassin du Congo.

« Les activités du musée sont en ligne avec les objectifs du Partenariat qui organise cette réunion. Notre musée depuis 120 ans, est actif dans le domaine de la biologie du bois et nous sommes très actifs dans les recherches sur les forêts du Bassin du Congo, dans plusieurs domaines », a déclaré le directeur général du Musée de Tervurin, Guido Gryseels.

Le Musée de Tervurin développe et diffuse plusieurs instruments pour aider à la gestion durable des ressources forestières dans le Bassin du Congo.

Pour cette première journée, plusieurs activités sont inscrites à l’ordre du jour, notamment les journées scientifiques, et les réunions des collèges.

Depuis Bruxelles, Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!
Lire aussi  Climat : La deuxième édition du Forum des jeunes sur le climat ouvre ses portes à Kinshasa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *