Conservation : Qu’est-ce qui démotive l’engagement des écogardes à l’Est de la RDC?

Une nouvelle étude de la WCS (Wildlife Conservation Society) examine la satisfaction au travail des rangers de la conservation de première ligne travaillant dans des conditions difficiles à Kahuzi-Biega, un parc national de l’est de la République démocratique du Congo (RDC), et identifie des moyens d’accroître la motivation pour les rendre plus efficaces, et faire respecter la loi, renseigne un communiqué de cette organisation de conservation.

Très peu de recherches ont été menées sur le bien-être des rangers et du personnel travaillant dans le domaine de la conservation, sur leur motivation et sur ce que cela pourrait signifier pour le travail de conservation qu’ils accomplissent.

« Les gardes forestiers qui ne sont pas motivés pour faire leur travail ne seront pas efficaces pour protéger la faune dans les parcs où ils travaillent. Cette étude était une occasion unique de donner la parole aux gardes de parc de cette partie du monde par le biais d’entretiens individuels afin d’exprimer ce qu’ils aimaient et ce qui leur déplaisait dans leur travail et ce qui affectait leur motivation », précise l’étude. 

Le parc national de Kahuzi-Biega, situé dans l’est de la RDC, a été choisi pour servir d’évaluer ces aspects de la vie des rangers.

«Nous avons constaté que les gardes du parc commençaient souvent avec optimisme et motivation, mais au fil du temps, leur motivation et leur satisfaction au travail ont diminué», a déclaré Charlotte Spira, chercheuse à WCS, l’auteure principale de l’étude.

Pour les chercheurs, cette situation peut être améliorée de plusieurs manières. « Afin de maintenir la motivation et la satisfaction des gardes du parc, les gestionnaires doivent leur fournir un salaire qui reflète le coût de la vie et les risques liés à l’emploi, assurer une plus grande régularité des événements et leur donner l’occasion de promouvoir leurs rangs et de reconnaître leur travail de manière interne et externe », précisent-ils.

Lire aussi  FORETS : Esperanza rejoint Greenpeace Afrique en RDC pour protéger les forêts du Bassin du Congo

Incitation à la performance positive et amélioration des conditions de vie dans les postes de patrouille éloignés Sans garantie de sécurité, les rangers ne sont pas motivés pour effectuer des patrouilles et sont moins en mesure de faire leur travail efficacement. Renchérissent-ils

Notons que cette étude publiée dans la revue Oryx, a été menée par Charlotte Spira, Andrew Kirkby de WCS, et Andrew Plumptre, anciennement avec WCS et maintenant avec Birdlife International.

Pendant ce temps, le contexte dans l’est de la RDC reste extrêmement difficile. La guerre civile qui a éclaté en 1996, ainsi que le conflit en cours impliquant une multitude de groupes armés actifs dans la région (dont beaucoup se trouvent dans des parcs nationaux), restent un défi majeur à la motivation des rangers congolais.

«Le système judiciaire du pays doit être amélioré pour garantir que les délinquants purgent leur peine et soient punis s’ils exercent des représailles contre les rangers», a déclaré Richard Tshombe, directeur du programme WCS pour la République démocratique du Congo. «Des mesures juridiques spécifiques et des directives claires doivent également être mises en place, qui reconnaissent les dangers auxquels les rangers sont confrontés dans leur travail quotidien et les aident à agir de manière responsable lors d’affrontements armés».

Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!

2 réflexions sur « Conservation : Qu’est-ce qui démotive l’engagement des écogardes à l’Est de la RDC? »

  1. Bonjour cher partenaire nous sommes une organisation des jeunes qui travaillent dans les domaines ci-dessus la santé, la sécurité alimentaire et gestion del environnement, l education civique, la protection humanitaire… Notre organisation ce trouve dans la province du Tanganyika ville de kalemie commune lukuga quartier kituku avenue tanganyika
    pour nous contacter 0822366026,0810203767

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *