Zimbabwe: 7 chinois accusés de braconnage de rhinocéros vont enfin être jugés

Sept ressortissants chinois accusés de blanchiment d’argent et possédant plus de 20 kg de cornes de rhinocéros d’une valeur totale de près d’un million de dollars vont enfin pouvoir se défendre après la date du procès fixée par le procureur le 18 février.

Zeng Dengui (35 ans), Peicon Jang (35 ans), Liu Cheng (23 ans), Yu Xian (25 ans), Yong Zhu (25 ans), Chen Zhiangfu (30 ans) et Qui Jinchang (29 ans) ont été arrêtés le 23 décembre possession de plusieurs morceaux de cornes de rhinocéros pesant 20,98 kg.

Les trophées, d’une valeur de 938 700 dollars, ont été retrouvés dans une maison où les sept louaient.

Ils étaient accusés d’avoir enfreint la loi sur les parcs et la vie sauvage, qui érige en infraction pénale «le fait de détenir, de posséder, de vendre ou de disposer de tout animal vivant, de la viande ou du trophée spécialement protégé de celui-ci».

Jeudi, les procureurs ont ajouté une accusation de blanchiment d’argent en vertu de l’article 8 (3) de la loi sur le blanchiment d’argent et le produit de la criminalité: Chapitre 9:23 qui criminalise l’acquisition, l’utilisation ou la possession illicites de biens sachant ou soupçonnant au moment de la réception que la propriété est le produit du crime.

Le procès pour les deux crimes débutera le 18 février devant le tribunal régional de Hwange, a annoncé la magistrate Lindiwe Maphosa, de Victoria Falls, tout en réintégrant le groupe.

Les sept sont en détention.

La poursuite de Bhekie Tshabalala a déclaré que le chef de blanchiment d’argent émanait du fait que les morceaux de corne de rhinocéros trouvés en possession du groupe n’étaient vendus dans aucun magasin dans le monde.

Lire aussi  Afrique du Sud : un braconnier tué par un éléphant, mangé par les lions

Il a ajouté que les sept personnes avaient été trouvées en possession de plusieurs morceaux de cornes de rhinocéros pesant 20,98 kg et d’une valeur de 938 700 dollars à la maison numéro 858 Aerodrome le 23 décembre.

C’était après que la police eut reçu une information et perquisitionné après avoir obtenu un mandat de perquisition du tribunal.

Une balance numérique a également été récupérée.

Les cornes de rhinocéros sont très convoitées dans certains pays asiatiques tels que la Chine et le Vietnam, où elles sont allées jusqu’à 60 000 dollars le kilo pour leurs qualités médicinales supposées.

La demande a alimenté un boom du braconnage et de la traite en Afrique, en particulier au Zimbabwe et en Afrique du Sud.

En 2016, les autorités zimbabwéennes chargées de la faune sauvage ont déclaré qu’elles avaient commencé à écorner les 700 rhinocéros adultes du pays afin de lutter contre le braconnage, alors que certains animaux étaient transférés dans des sanctuaires protégés.

Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *