Conservation : L’Allemagne prépare une loi protégeant les insectes

La ministre allemande de l’Environnement Barbara Hendricks  a annoncé que son pays   prépare  une loi visant à protéger les insectes. Elle l’a fait savoir dans un entretien accordé à l’hebdomadaire Bild am Sonntag, rapporte sciences et avenir. D’après le confrère, cette loi doit prévoir de réduire l’usage des pesticides et de consacrer des fonds à la recherche sur le sujet, a annoncé le 17 février 2019 la ministre de l’Environnement.

Si les insectes sont essentiels aux écosystèmes comme aux économies, ils sont en déclin rapide dans le monde entier : un tiers des espèces est menacée de disparition selon une étude publiée en février 2019, mettant en garde contre un « effondrement catastrophique » des milieux naturels. « Nous, êtres humains, avons besoin des insectes, ils ont besoin d’être protégés avec une loi spécialement pour eux« , a déclaré la ministre, Svenja Schulze, à l’hebdomadaire dominical Bild am Sonntag.

Son « plan d’action pour protéger les insectes« , que l’agence de presse DPA a pu consulter, prévoit un financement annuel de 100 millions d’euros, dont 25 millions consacrés à la recherche. Il propose aussi de limiter le bétonnage et les émissions lumineuses la nuit afin d’éviter de désorienter les insectes. Le gouvernement fédéral prendrait des mesures pour « une réduction significative » de l’utilisation des pesticides « et d’autres substances nocives dans les habitats des insectes« , selon le document. Ce plan d’action prévoit notamment une interdiction d’ici 2023 du glyphosate, herbicide controversé et principe actif du RoundUp de Monsanto (une marque de Bayer), dont l’Union européenne a renouvelé en 2017 la licence pour cinq ans. La ministre sociale-démocrate allemande pourrait éprouver des difficultés à faire accepter sa loi par les membres de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière Angela Merkel. La CDU détient le ministère de l’Agriculture et est traditionnellement proche des agriculteurs.

Lire aussi  Climat : 8 îles du pacifique déjà englouties par la montée des eaux

Une interdiction totale du glyphosate repoussée en France

En France, le président Emmanuel Macron s’était engagé à bannir le glyphosate d’ici à 2021. Mais il a déclaré le 24 janvier lors d’un « débat-citoyen » dans la Drôme que la France ne parviendrait pas à se passer « à 100% » du glyphosate dans les trois ans. « Je sais qu’il y en a qui voudraient qu’on interdise tout du jour au lendemain. Je vous dis : un, pas faisable et ça tuerait notre agriculture. Et même en trois ans on ne fera pas 100%, on n’y arrivera, je pense pas », avait déclaré le Président de la république, encourageant les « productions alternatives » pour ne plus utiliser cet herbicide.

Environews et Sciences et avenir

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *