Santé : le centre de traitement d’ébola de Butembo réouvre ses portes

Le Ministère de la Santé a dans son bulletin quotidien, annoncé la réouverture du Centre de Traitement Ebola (CTE) de Butembo et de la réhabilitation de celui de Katwa. Les deux centres ont été attaqués par des hommes armés au mois de février dernier.

Avant l’attaque, les activités de ces deux centres géographiquement proches étaient cogérées par l’organisation Médecins sans frontières (MSF) et le ministère de la Santé dans la province du Nord-Kivu.

Ce lundi 4 mars 2019, les autorités  congolaises ont lancé les travaux de reconstruction du CTE de Katwa. « Désormais ces centres seront gérés par le Ministère de la Santé, en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le Fonds des Nations unies pour l’Enfance (Unicef) », ont annoncé les autorités congolaises, citées par SlateAfrique.

Selon cette source, les équipes de logistique ont réhabilité en quelques jours les parties principales du CTE afin de permettre la prise en charge adéquate et digne des patients confirmés.

Le ministère de la santé a révélé qu’en proie aux conflits armés ; plusieurs activités de riposte contre l’épidémie ont été reprises et perturbées par des attaques armés dans cette région de la RDC.

Après à ces attaques ; Le responsable des opérations d’urgence pour l’OMS/Afrique, Le alertait sur le risque de la propagation de cette maladie si rien n’est fait.

 « Nous avons Médecins sans frontières qui est parti qui vient de relocaliser son personnel médical, nous avons Alima qui vient de recoaliser son Staff et donc les deux centres de traitement celui de Butembo et de Katwa ne sont plus opérationnels. Ce sont des éléments qui empêchent la riposte et qui pourraient voir la maladie se propager au sein de la population», indiquait docteur Michel Yao, responsable des opérations d’urgence de l’OMS/Afrique.

Lire aussi  Parc de Lomami : 1 mort dans une attaque contre l’équipe des cartographes dans le Parc de la Lomami

Dans un communiqué publié vendredi 1er mars, le ministère de la Santé avait établi un bilan de 3 nouveaux cas confirmés, dont 2 à Katwa et 1 à Mandima.

A ce jour, 12 patients confirmés et hospitalisés du Centre de Transit de Katwa, ont été transférés vers le centre de traitement de Butembo en attendant le finissage des travaux de reconstruction comme prévu par les autorités congolaises.

Selon le dernier décompte du ministère de la Santé, depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas était relevé à 894 et il y a eu 561 décès ainsi que 302 personnes guéries.

Signalons que, la dixième épidémie d’Ebola a été déclarée le 1er août 2018 dans la province du Nord-Kivu avant de toucher quelques jours plus tard la province voisine de l’Ituri (nord-est).

Albert MUANDA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *