RDC : La nomination de Dieudonné Musibono met les environnementalistes d’accord

Ils sont connus pour leur franc-parler en ce qui concerne les questions de l’Environnement. Les environnementalistes congolais et autres experts en ces questions saluent la nomination de l’un de leurs, Dieudonné Musibono, élevé au rang du Conseiller spécial du Chef de l’Etat en matière de l’Environnement et Développement durable.

Dieudonné Musibono, Conseiller spécial du Chef de l’Etat en matière de l’Environnement et Développement durable, (crédit photo, droit tierce).

« Je suis très content du fait qu’un de notre (environnementaliste) occupe ce poste. Nous pensons que les politiques du nouveau président seront orientées dans le sens du respect de l’environnement », commente Mamba Ngaley, sur le site web d’Environews.

Pour Jeannette Bosingizi, Dieudonné Musibono est un choix de la méritocratie, car précise-t-elle, c’est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.

« Le chef de l’Etat a nommé un spécialiste en la matière. Aujourd’hui tout le monde parle du changement climatique, et le professeur Musibono est bien à sa place. Espérons aussi que pour le ministère de l’Environnent, cette fois-ci, on ne mettra pas n’importe qui parce que, dans le secteur de l’environnement il y’a beaucoup à faire », déclare-t-elle.

Les professionnels des médias n’ont pas eux aussi fait économie des mots pour féliciter le lauréat. « C’est un scientifique qui maitrise bien les questions liées à l’Environnement et au Développement durable, ainsi que le rôle que doit jouer la RDC dans la lutte contre les changements climatiques qui frappent de plein fouet tous les pays du monde », indique Nounou Ngoie, coordonnatrice du Réseau Green Journalist Network.

Fin chercheur, Dieudonné Musibono avait, il y’a de cela 10 ans, lancé un cri d’alarme sur la pollution du fleuve Congo, au niveau du Pool Malebo. En scientifique aguerrit, il avait même proposé des solutions adéquates à ce problème.

Lire aussi  Forêt : validation du document du niveau d'émissions de références des forêts (NERF) de la RDC

« Cet éminent professeur a déjà eu à réfléchir sur le problème récurrent des inondations dans la ville de Kinshasa et ailleurs. La gestion des déchets, la question des énergies renouvelables etc. Nous espérons qu’il va apporter son expertise pour que la RDC retrouve sa place de leader surtout en Afrique, et aussi bénéficie de différents Fonds auprès des bailleurs pour exécuter les projets au bénéfice de la population », renchérit Nounou Ngoie.

« L’Environnement est finalement mis en avant-plan.  On peut dire que les différentes déclarations ont porté leurs fruits », argue Myriam Iragi, journaliste spécialisée dans les questions de l’environnement. Point de vue partagé par le plus célèbre activiste de l’environnement, Josué Aruna, « Le plaidoyer a abouti », conclut-il.

Toutefois, les attentes pour le Conseiller du chef de l’Etat restent nombreuses au regard de ses capacités. Bon vent au professeur Musibono, dans vos nouvelles charges.

Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!

Une réflexion sur « RDC : La nomination de Dieudonné Musibono met les environnementalistes d’accord »

  1. C’est avec plaisir et grande attente que le monde de la conservation accueille la nomination du Professeur Dieudonné Musibono. Nous pensons qu’il s’impliquera dans la foulée dans la lutte anti braconnage qui constitue aujourd’hui un obstacle aux efforts de conservation en RDC. Nous pensons que répondre efficacement aux menaces des groupes et bandes armés dans les aires protégées est une priorité pour la conservation de la Biodiversité et du développement durable en RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *